L'avenir d'un enfant atteint d'arythmie sinusale: ce que les parents doivent retenir?

L'arythmie chez les enfants est maintenant un diagnostic assez courant. Mais toutes les arythmies ne constituent pas une menace pour la vie et la santé de l'enfant, les parents ne devraient donc pas commencer immédiatement à s'inquiéter. Tout n'est pas aussi effrayant qu'il n'y paraît à première vue, l'essentiel est d'aborder correctement et en temps opportun le diagnostic et le traitement de la pathologie.

Que signifient les indicateurs de fréquence cardiaque??

La fréquence cardiaque est le principal indicateur du travail du cœur; grâce à lui, vous pouvez déterminer la présence de telle ou telle pathologie de l'organe. Le rythme est déterminé par la fréquence des contractions du muscle cardiaque (FC) à certains intervalles de temps.

Les impulsions apparaissant dans le nœud sinusal (nœud de Keith-Flack) sont transmises aux myocytes, les faisant ainsi se contracter puis se détendre. En raison de la grande capacité des cellules musculaires à se contracter, les impulsions affectent tout le cœur, ce qui lui permet de se contracter et de pomper le sang en rythme.

Indicateurs de rythme, norme et écart

La fréquence cardiaque normale chez les adultes est de 60 à 80 battements par minute, tandis que chez les enfants, les valeurs normales sont beaucoup plus élevées (plus l'enfant est petit, plus la fréquence cardiaque est élevée).

Ainsi, le rythme d'environ 145 battements par minute est considéré comme la norme pour un nouveau-né, de 0 à 1 an, environ 132 battements par minute. À l'âge de 2 ans, la fréquence diminue à 126 battements par minute, à 5 ans, la fréquence cardiaque sera déjà d'environ 116 battements.

La fréquence cardiaque chez les adolescents de 10 ans sera déjà de 76 à 81 battements par minute.

Les parents peuvent facilement surveiller la fréquence cardiaque de l'enfant sans assistance. Chez les nourrissons, le rythme cardiaque est déterminé sur le côté gauche de la poitrine. Chez les enfants plus âgés, le pouls est généralement mesuré au poignet - il suffit d'appuyer légèrement sur l'artère radiale avec vos doigts et de lire la fréquence cardiaque pendant une minute.

Normalement, le cœur d'une personne bat à intervalles réguliers; s'il y a un rythme irrégulier, c'est-à-dire que les intervalles entre les battements cardiaques ne sont pas les mêmes, on peut parler d'arythmie.

Quelle est la maladie?

Le rythme sinusal fait référence aux battements cardiaques réguliers et espacés qui sont contrôlés par le nœud sinusal. Si les intervalles entre les battements cardiaques sont différents, cette pathologie est définie comme une arythmie sinusale (sinusale ou sinusoïdale). Dans le même temps, la fréquence cardiaque par minute peut rester normale, être surestimée (tachyarythmie) ou diminuée (bradyarythmie).

En termes de gravité, la maladie est divisée en:

  1. Modéré - les symptômes sont faibles, pratiquement absents. Pas dangereux et est établi lors d'un examen cardiaque de routine.
  2. Exprimé - les symptômes sont clairement visibles. Il est dangereux en particulier en tant que complication d'autres anomalies du cœur et des vaisseaux sanguins.

Types respiratoires et non respiratoires

L'arythmie sinusale chez les enfants est également divisée en deux types:

  1. respiratoire;
  2. non respiratoire.

L'arythmie respiratoire, comme son nom l'indique, est associée à la respiration - la fréquence cardiaque augmente involontairement pendant l'inhalation et diminue pendant l'expiration.

Si, par exemple, pendant l'ECG, l'enfant est allongé sur un canapé avec une toile cirée fraîche, il retiendra par réflexe sa respiration, ce qui entraînera une réduction de la fréquence cardiaque. Cette condition n'est pas dangereuse pour les enfants, car elle ne crée pas de problèmes de pompage du sang par le cœur..

Arythmie respiratoire - causée par des perturbations du système conducteur du cœur. Les impulsions proviennent du nœud sinusal à la fréquence correcte, mais à mesure qu'elles se déplacent à travers les cardiocytes (cellules musculaires du cœur), des problèmes surviennent qui conduisent à des arythmies. De tels changements sont généralement transitoires et ne sont pas toujours associés à une maladie cardiaque, mais éventuellement à des maladies d'autres systèmes ou organes. L'arythmie non respiratoire peut être constante ou paroxystique - de quelques crises par an à plusieurs par jour.

Les raisons du développement de la maladie

L'arythmie non pathologique (respiratoire) se manifeste plus souvent chez les jeunes enfants en raison de l'immaturité du système nerveux. Les périodes suivantes de l'âge de l'enfant sont associées à une plus grande probabilité d'arythmie:

  1. bébés de 4 à 8 mois;
  2. enfants de 3 à 4 ans;
  3. élèves plus jeunes de 6, 7 ou 8 ans;
  4. adolescents de 12 ans et plus.

Les facteurs accompagnant le développement de l'arythmie sont:

  • violations de l'apport d'oxygène au cerveau (encéphalopathie postnatale) chez les nouveau-nés, augmentation de la pression intracrânienne, prématurité;
  • manque pathologique de vitamine D, conduisant au rachitisme - la maladie affecte l'excitabilité du système nerveux, à la suite de laquelle une arythmie respiratoire se manifeste;
  • surpoids (obésité) - une arythmie respiratoire survient lors d'un effort physique;
  • pendant les périodes de croissance rapide de l'enfant - le système nerveux autonome n'a pas le temps de s'adapter à la croissance du corps.

Les raisons du développement d'une arythmie sinusale pathologique sont le plus souvent diverses pathologies du système cardiovasculaire. Les principaux facteurs de développement d'arythmies non respiratoires sont:

  • Hérédité - les enfants dont les parents ont souffert de cette maladie ont un risque élevé de développer des arythmies.
  • Maladies de nature infectieuse, se manifestant par une intoxication prononcée du corps, ainsi qu'une température corporelle élevée et, par conséquent, une déshydratation. En raison d'une modification de la composition électrolytique du sang (ions sodium, potassium, chlore), le passage d'une impulsion nerveuse est perturbé, ce qui entraîne une violation du rythme cardiaque.
  • Dystonie végétovasculaire - le fonctionnement des vaisseaux alimentant le cœur est perturbé, ce qui peut également entraîner une arythmie sinusale.
  • Inflammation du muscle cardiaque (myocardite). Une pathologie assez grave qui conduit non seulement à divers troubles du rythme cardiaque (bloc cardiaque, arythmies, extrasystoles et autres), mais aussi à d'autres symptômes désagréables - douleur au cœur, fièvre, gonflement, essoufflement, etc..
  • Rhumatisme cardiaque - une maladie affecte les valves du cœur, ce qui entraîne une endocardite et une myocardite. L'arythmie sinusale est considérée comme l'un des principaux symptômes de la maladie cardiaque.
  • Malformations cardiaques congénitales, tumeurs cardiaques (la cause la plus rare d'arythmies pathologiques).

ECG et autres méthodes de diagnostic

La méthode la plus importante et la plus précise pour diagnostiquer les arythmies est l'électrocardiographie (ECG) du cœur. Cette méthode graphique d'étude du travail du cœur est basée sur la fixation des champs électriques qui apparaissent lors de la contraction et de la relaxation du muscle cardiaque. L'ECG pour les enfants est prescrit à la fois à des fins prophylactiques et pour le diagnostic des pathologies cardiaques, tandis que l'interprétation des indicateurs chez les adultes et les enfants sera différente en raison des caractéristiques de l'âge.

Pour les enfants, une étude ECG est réalisée à différentes périodes d'âge; pour la première fois dans une maternité ou une clinique pour enfants (jusqu'à un an). En outre, un ECG est effectué dans le cadre d'une commission médicale ou lorsque des symptômes apparaissent indiquant une maladie cardiaque.

Afin de réaliser un électrocardiogramme, la poitrine, les jambes et les poignets de l'enfant sont exposés, posés sur un canapé et des capteurs qui enregistrent le champ sont connectés. L'appareil enregistre les impulsions entrantes à l'aide de graphiques - cardiogramme. Habituellement, toute la procédure prend 5 à 10 minutes..

La surveillance Holter 24 heures sur 24 du cœur peut fournir des informations plus détaillées en cas de suspicion d'arythmie ou d'autres troubles du rythme..

Les méthodes supplémentaires d'examen des arythmies comprennent:

  • tests sanguins généraux;
  • analyse d'urine générale;
  • chimie sanguine;
  • tests d'hormones thyroïdiennes;
  • Échographie du cœur, des reins, des glandes surrénales;
  • écouvillon de flore du pharynx.

Traitement

Le traitement médicamenteux vise à éliminer la maladie sous-jacente qui a causé l'arythmie, car il n'y a pas de médicaments pour le traitement spécifique de l'arythmie. Les médicaments doivent être sélectionnés par un cardiologue après une étude complète (quotidienne) de la fréquence cardiaque.

Le plus couramment prescrit:

  1. Médicaments nootropes pour améliorer la circulation sanguine (Phezam, Piracetam, Cinnarizin);
  2. Préparations de potassium, magnésium, calcium (Asparkam, Magnelis, Calcemin);
  3. Sédatifs pour calmer le système nerveux (agripaume, glycine, valériane, phénibut);
  4. Remèdes homéopathiques (teintures de ginseng ou d'éleuthérocoque).

La prévention

La prévention de l'arythmie chez les enfants comprend nécessairement le traitement des maladies majeures, l'examen préventif du système cardiovasculaire et l'élimination des facteurs prédisposants.

Pour la prévention et le traitement des arythmies, les parents ont d'abord besoin:

  • pour établir un régime de sommeil et de repos - le sommeil de l'enfant doit durer 8 à 9 heures par jour;
  • offrir à l'enfant un séjour confortable dans la famille (exclusion des conflits et des situations stressantes);
  • le temps passé devant l'ordinateur, la télévision et le téléphone doit être réduit à 2-3 heures par jour;
  • les promenades en plein air sont recommandées pendant au moins 2 heures par jour, activité physique modérée;
  • l'alimentation de l'enfant doit être variée et équilibrée et inclure l'utilisation de légumes, de fruits, de poisson, de produits laitiers fermentés.

Vidéo utile

Les vidéos suivantes sur l'arythmie sinusale chez les enfants seront également utiles:

Conclusion

L'arythmie chez les enfants a dans la plupart des cas une issue favorable. Pour la prévention et la détection précoce des troubles cardiaques chez les enfants, il est nécessaire de subir des examens médicaux réguliers et de suivre toutes les recommandations du médecin.

Arythmie sinusale du cœur chez un enfant

La violation du rythme sinusal des contractions cardiaques chez un enfant est plus souvent associée à des processus physiologiques dans un corps en croissance, mais parfois une arythmie sinusale est un symptôme de la maladie. Toute violation du travail du cœur chez les enfants devrait être une raison de contacter un médecin..

Arythmie sinusale

L'arythmie sinusale est une violation du rythme cardiaque sinusal, qui est causée par l'immaturité de la régulation nerveuse autonome du travail, qui chez un enfant se manifeste par une augmentation ou une diminution de la fréquence cardiaque (FC).

Le rythme sinusal est défini par le nœud sinusal - le stimulateur cardiaque principal. Vous pouvez en apprendre plus sur les propriétés du nœud sinusal, le rythme sinusal des contractions cardiaques dans l'article "Rythme sinusal".

La perturbation du rythme sinusal, ne dépassant pas 10% de la norme, n'est pas une maladie et ne provoque pas d'anxiété chez l'enfant. Cette anomalie du développement est souvent détectée par hasard lors de l'examen d'un ECG.

Forme physiologique

Il existe deux types d'arythmie sinusale chez les enfants:

  1. forme cyclique ou arythmie sinusale respiratoire - à l'inhalation, la fréquence cardiaque augmente, à l'expiration, elle diminue;
  2. forme non respiratoire - il n'y a pas de dépendance de la fréquence cardiaque sur la phase respiratoire.

L'arythmie des sinus respiratoires est l'une des variantes de la norme physiologique. Il survient chez les enfants, se manifeste par une augmentation de la fréquence cardiaque pendant l'inspiration et une diminution de la fréquence cardiaque à l'expiration.

Des périodes d'arythmie respiratoire sinusale prononcée surviennent chez un enfant âgé de 6-7 ans, 9-10 ans, lorsqu'il y a une croissance active des organes et qu'il y a une amélioration de l'innervation autonome.

Parfois, le rythme cardiaque est perturbé, comme un effet de «blouse blanche». L'enfant a de l'anxiété avant l'examen, causée par un endroit inhabituel et des manipulations effrayantes, ce qui peut provoquer une peur, une rétention du souffle.

Les résultats des examens chez les jeunes enfants peuvent être influencés par:

  • l'effet du froid - le canapé sur lequel l'ECG est effectué est trop froid, l'air frais dans la pièce;
  • bébé en surpoids;
  • activité physique juste avant l'examen.

Le rythme sinusal causé par l'immaturité des structures régulatrices est typique des nouveau-nés prématurés, ainsi que des bébés avec une pression intracrânienne accrue.

Avec une arythmie sinusale non respiratoire, la fréquence cardiaque ne dépend pas de la phase respiratoire et des crises se développent parfois plusieurs fois par an. Si les crises se produisent plus souvent, jusqu'à plusieurs fois par jour, dans ce cas, le cœur peut être en parfaite santé..

La raison du changement du rythme des contractions myocardiques peut être une maladie interne qui provoque une modification du système conducteur du cœur.

Forme pathologique

Parmi les nombreux facteurs qui provoquent une violation du rythme cardiaque chez un enfant, on distingue les principaux groupes de causes de modifications du rythme sinusal:

  • physiologique;
    • imperfection de l'innervation autonome du cœur, associée à la croissance active de l'enfant;
    • caractéristiques héréditaires;
    • changements hormonaux pendant les périodes de croissance active;
  • pathologique;
    • maladies affectant le système conducteur du cœur;
    • troubles vasculaires;
    • maladies infectieuses qui provoquent des complications du myocarde, des valves cardiaques;
    • malformations cardiaques congénitales et acquises.

Une complication d'une infection respiratoire virale, d'une maladie intestinale, du système urinaire peut provoquer une violation du rythme sinusal.

Le travail contractile du cœur peut être affecté par:

  • infections myocardiques ou péricardiques - myocardite, endocardite;
  • maladies des organes ORL, des dents, en particulier avec une évolution chronique à long terme de la maladie;
  • déshydratation du corps et, causée par ce phénomène, déséquilibre électrolytique;
  • perturbation de la glande thyroïde;
  • diarrhée prolongée;
  • anémie;
  • surcharge physique et émotionnelle.

Chez les adolescents, la cause de l'arythmie sinusale peut être la cardionévrose. Cette maladie est de nature psychosomatique, qui s'exprime dans la relation entre les fonctions du cortex cérébral, les centres de régulation de l'hypothalamus et le travail du cœur.

Normes de fréquence cardiaque chez les enfants

Avec une arythmie sinusale, la fréquence cardiaque dépend de l'âge de l'enfant (en battements par minute):

  • les 30 premiers jours de la vie - 140;
  • les 12 premiers mois - 130;
  • de un à 2 ans - 125;
  • de 2 à 5 ans - 115;
  • de 6 à 8 ans - 106;
  • 8-10 - 88;
  • de 10 à 12 - 80;
  • chez l'adulte et l'adolescent de 12 à 15 - 75 ans.

Le rythme sinusal apparaît pendant les périodes de croissance active. L'arythmie sinusale se trouve plus souvent chez les enfants à l'âge de 6-7 ans, 9-10 ans, elle est causée par une incohérence entre l'innervation autonome du cœur et une croissance rapide, ce trouble disparaît à mesure qu'il se développe, mais parfois cette condition sert de symptôme d'une maladie dangereuse, qui ne se manifeste qu'avec âge.

L'ECG pour les cas suspects de cardiopathie doit être répété périodiquement afin de surveiller le travail contractile du myocarde, déterminer systématiquement si l'arythmie sinusale chez un enfant de 6 à 7 ans, 9 à 10 ans est dans les limites normales ou non.

Symptômes

Lorsque la fréquence cardiaque s'accélère tout en maintenant le rythme cardiaque correct, une tachycardie sinusale se développe. Le pouls s'accélère avec le sport, les expériences émotionnelles.

Avec l'arythmie physiologique des sinus, l'enfant ne ressent aucune gêne ni douleur. Il ne peut sentir que l'accélération du cœur. Mais si une faiblesse, des douleurs au cœur, un essoufflement se sont joints à l'accélération de la fréquence cardiaque, alors c'est bien sûr une raison pour aller chez un médecin.

L'arythmie sinusale, qui survient chez les adolescents avec un ralentissement du rythme des contractions cardiaques, est une bradycardie, accompagnée de symptômes de privation d'oxygène, ce qui est dangereux pour le cerveau.

Chez les nourrissons et les très jeunes enfants jusqu'à un an, l'arythmie sinusale peut se manifester:

  • changement de comportement - anxiété, excitabilité accrue ou, au contraire, indifférence à l'environnement;
  • manque d'appétit, régurgitation;
  • retard dans la prise de poids par rapport aux pairs;
  • pâleur, cyanose de la peau, transpiration accrue.

Chez les enfants plus âgés, si le rythme cardiaque est perturbé, il peut y avoir:

  • évanouissement;
  • essoufflement à l'effort;
  • chagrin;
  • œdème;
  • cyanose du triangle nasolabial;
  • vertiges;
  • fatigue.

L'apparition de tels symptômes indique la probabilité d'une maladie cardiaque ou d'une pathologie vasculaire. Lorsque des sensations inconfortables apparaissent chez un enfant, il est impératif de procéder à un examen approfondi afin de trouver la cause de cette condition.

Traitement

Le rendez-vous pour une arythmie sinusale dépend des raisons qui ont provoqué cette violation et de la gravité du phénomène. En cas d'arythmie sinusale modérée chez un enfant, à condition que l'écart de la fréquence cardiaque par rapport à la norme ne dépasse pas 10%, le traitement peut ne pas être nécessaire.

Un enfant peut faire du sport et l'arythmie sinusale n'est pas contre-indiquée, même pour les sports professionnels, à condition qu'elle se situe dans la plage normale et ait une origine physiologique et ne soit pas causée par une maladie grave..

Les parents doivent porter une attention particulière à l'alimentation:

  • le régime ne doit pas contenir:
    • les aliments riches en cholestérol - frits, gras, salés, fumés doivent être limités ou exclus;
    • caféine, épices chaudes qui améliorent l'activité sympathique;
  • il est nécessaire de contrôler:
    • poids - l'excès de poids est une charge supplémentaire pour le cœur et les vaisseaux sanguins;
    • mode de sommeil;
    • activité physique - la charge doit être douce, mais suffisante pour stimuler la circulation sanguine dans le corps.

L'état stable de la fréquence cardiaque est également déterminé par l'environnement domestique dans lequel l'enfant grandit. Les émotions positives, une atmosphère calme dans la famille sont importantes pour l'enfant tout autant que les médicaments et l'alimentation.

L'arythmie physiologique des sinus ne menace pas la vie de l'enfant. Il ne nécessite qu'une surveillance médicale, une attention particulière des parents, le respect de toutes les recommandations du médecin.

L'arythmie sinusale pathologique nécessite un traitement visant la maladie à l'origine de ce trouble. Ces raisons sont très individuelles pour chaque enfant. Vous pouvez les identifier, prescrire un traitement après un examen complet par un pédiatre, un cardiologue, un neuropathologiste, un endocrinologue.

Arythmie sinusale chez les enfants

Une fonction cardiaque normale est très importante pour la santé de tout le corps de l'enfant.Par conséquent, tout dysfonctionnement de cet organe est perçu par les parents avec anxiété et inquiétude. L'arythmie sinusale est un problème assez courant dans l'enfance. Est-ce dangereux pour les bébés, pourquoi cela peut survenir et comment agir si les miettes ont un tel trouble du rythme?

Qu'Est-ce que c'est

Tout d'abord, les parents doivent savoir que le rythme normal du rythme cardiaque s'appelle sinus, car il est formé en raison du travail du nœud sinusal, dont le deuxième nom est le "stimulateur cardiaque", car c'est lui qui définit le rythme du rythme cardiaque.

Pendant le fonctionnement normal de ce nœud, le cœur se contracte avec une fréquence caractéristique d'un certain âge et les intervalles entre les battements cardiaques sont les mêmes. Par exemple, pour les nouveau-nés, le rythme sinusal normal aura une fréquence d'environ 140 battements par minute, et pour les enfants de 7 ans - environ 100 battements par minute..

Si un enfant développe une arythmie sinusale, soit les intervalles entre les battements cardiaques changent, soit la fréquence cardiaque change.

Les causes

En fonction des facteurs provoquant une arythmie sinusale, il est divisé en respiratoire et non respiratoire.

Respiratoire

C'est le nom de l'arythmie sinusale associée au processus respiratoire. Lorsque vous inspirez, chez les enfants atteints d'une telle arythmie, la fréquence cardiaque augmente et à l'expiration, les contractions du cœur ralentissent.

La raison principale de ce type d'arythmie est un système nerveux immature.Par conséquent, de tels troubles du rythme sont souvent diagnostiqués dans les miettes avec hypertension intracrânienne, encéphalopathie, rachitisme, prématurité, ainsi que pendant les périodes de croissance active des enfants (à 6-7 ans et à 9-10 ans). Peu à peu, le système nerveux mûrit et l'arythmie survient de moins en moins chez l'enfant. En règle générale, ce type d'arythmie sinusale en soi ne présente pas de risque pour la santé..

Non respiratoire

Il est noté chez environ 30% des enfants atteints d'arythmie sinusale. Cette perturbation du rythme se produit sous la forme de convulsions ou se manifeste par une arythmie constante..

La raison peut être:

  • Prédisposition héréditaire.
  • Infection accompagnée de symptômes tels que fièvre, déshydratation et toxicité.
  • Empoisonnement.
  • Myocardite virale ou bactérienne.
  • Maladie rhumatismale.
  • Cardiopsychonévrose.
  • Défaut cardiaque congénital.
  • Processus tumoral dans le cœur.
  • Maladies de la glande thyroïde.
  • Prendre certains médicaments.

Formes

Les perturbations du rythme sinusal sont divisées sous les formes suivantes:

  1. Tachycardie sinusale. Avec une telle arythmie, le nœud sinusal définit un plus grand nombre de contractions que ce qui devrait être normal chez un enfant d'un certain âge. Ce problème est causé par une intoxication, une carence en oxygène, une thyrotoxicose, une agitation psychologique, une activité physique, une inflammation cardiaque et d'autres raisons.
  2. Bradycardie sinusale. Cette forme d'arythmie est caractérisée par un nombre réduit de battements cardiaques par minute. Il peut être provoqué par une excitation émotionnelle, un empoisonnement, une hypothyroïdie, des maladies du système nerveux, une myocardite, une hypothermie et d'autres facteurs.
  3. Extrasystole. Cette forme d'arythmie est notée chez un enfant sur cinq. Dans la plupart des cas, cela n'affecte en aucune façon la santé du bébé, mais il existe des types d'extrasystoles dangereux.Par conséquent, avec une telle violation, l'enfant doit être examiné en détail.

De plus, en fonction de la gravité de la perturbation du rythme, il est diagnostiqué:

  • Arythmie sinusale modérée. C'est cette variante de l'arythmie dans la plupart des cas observée chez les enfants. Elle se caractérise par une faible manifestation ou une absence de symptômes cliniques et, dans de nombreux cas, un traitement n'est pas nécessaire.
  • Arythmie sinusale sévère chez un enfant. Elle est plus fréquente chez les adultes et est souvent déclenchée par des rhumatismes et d'autres lésions cardiaques graves. Cette arythmie inquiète le patient et nécessite un traitement..

Symptômes

Pour de nombreux enfants, l'arythmie sinusale ne cause aucun problème, surtout en ce qui concerne sa forme respiratoire. Certains enfants ont l'impression que leur cœur bat plus vite et la mère peut remarquer une augmentation de la fréquence cardiaque en mesurant le pouls de l'enfant. En règle générale, il n'y aura pas d'autres plaintes avec des troubles du rythme sinusal inoffensif.

Si le bébé se plaint qu'il lui est difficile de respirer, qu'il a la tête qui tourne, qu'il se fatigue rapidement et qu'il y a des tiraillements ou des coups de couteau dans son cœur, vous devriez consulter un médecin, car ces symptômes indiquent des problèmes cardiaques plus graves. Il est important de montrer immédiatement l'enfant au cardiologue et en cas de cyanose de la peau, évanouissement, gonflement ou essoufflement.

Complications possibles

Si l'arythmie respiratoire sinusale chez les enfants n'est pratiquement pas dangereuse, car elle ne perturbe pas la circulation sanguine dans le cœur de l'enfant, les formes non respiratoires peuvent entraîner des complications telles que des évanouissements, une contraction cardiaque chaotique et une ischémie du tissu cérébral.

Au fil du temps, les enfants présentant de tels troubles du rythme cardiaque commencent à développer une insuffisance cardiaque..

Diagnostique

Le plus souvent, l'arythmie sinusale est détectée sur un électrocardiogramme, en mesurant la distance entre les ondes R, qui sont les sommets des complexes ventriculaires. Vous pouvez également suspecter une violation du rythme du rythme cardiaque lors de l'examen de l'enfant et du sondage de ses grosses artères (calcul de la fréquence cardiaque).

Pour confirmer la présence d'une arythmie et en connaître la cause, le bébé est envoyé vers:

  • Surveillance Holter. Un appareil spécial est fixé sur le corps des miettes, qui supprime un ECG pendant la journée.
  • Échocardiographie. À l'aide de l'échographie, le cœur lui-même et les gros vaisseaux sont examinés, ce qui aide à identifier les défauts et les changements dans la structure du cœur.
  • Test orthostatique. On mesure la fréquence cardiaque et la pression artérielle du bébé en décubitus dorsal, puis on lui demande de se lever et de répéter les mesures. Un tel test permet d'évaluer l'hémodynamique et l'activité cardiaque..

Que faire

Si, lors d'un examen de routine ou d'un ECG, après les plaintes d'un enfant de douleur ou d'inconfort au cœur, une arythmie sinusale a été détectée, il est nécessaire de consulter un cardiologue avec le bébé pour l'examiner plus en détail et établir la cause d'un tel trouble du rythme. Si aucun autre problème en plus des modifications du rythme cardiaque de l'enfant n'est détecté, le bébé devra simplement consulter le médecin tous les 6 mois et effectuer un ECG de contrôle..

Une arythmie isolée qui ne dérange pas l'enfant n'est pas traitée. Si la raison du changement du rythme des contractions cardiaques est une maladie cardiaque, le médecin sélectionnera le bon traitement pour le bébé. Selon la cause, des glycosides, des vitamines, des antiarythmiques, des diurétiques, des antibiotiques et d'autres médicaments peuvent être utilisés dans le traitement de l'arythmie sinusale. Pour les malformations cardiaques graves, le bébé peut avoir besoin d'une correction chirurgicale.

Arythmie et sports

Si un enfant a reçu un diagnostic d'arythmie sinusale, vous devez déterminer sa forme pour le sport. S'il s'agit d'une arythmie respiratoire, il n'y aura pas de contre-indication à la fréquentation des sections sportives, mais l'enfant doit être régulièrement montré à un cardiologue et soumis à un ECG pour éviter le passage d'un tel trouble du rythme à un plus sévère. Les formes non respiratoires d'arythmies sont une raison pour limiter l'activité physique, en fonction de la cause des troubles du rythme cardiaque.

La prévention

Pour éviter les troubles du rythme chez les enfants, il est recommandé:

  • Établissez un régime quotidien optimal avec un bon sommeil.
  • Équilibrez l'alimentation de votre enfant en incluant suffisamment d'aliments végétaux riches en magnésium et en potassium. Les aliments frits et gras, ainsi que les sucreries dans le menu de l'enfant doivent être limités.
  • Évitez le surmenage et la fatigue excessive.
  • Incluez une activité physique modérée dans la vie de votre bébé, comme faire de l'exercice ou nager.
  • Marchez souvent.
  • Éviter le stress.
  • Visitez le pédiatre régulièrement même s'il n'y a pas de plaintes.
  • Renforcer l'immunité de l'enfant.

Dans la vidéo suivante, le médecin donne aux parents d'enfants souffrant d'arythmie des conseils utiles pour aider le cœur de leur enfant à fonctionner normalement..

Arythmies sinusales chez un enfant: causes, symptômes, diagnostic et traitement

Le cœur humain se compose de plusieurs segments, dont chacun est capable de générer des impulsions de fréquences différentes. Seule la section sinusale est celle qui est capable de se contracter 60 fois par minute, assurant ainsi le travail stable du myocarde. L'arythmie sinusale sévère chez un enfant est appelée diverses arythmies cardiaques. Ceux-ci peuvent se manifester sous la forme:

  • tachycardie sinusale (palpitations cardiaques);
  • bradycardie sinusale (ralentissement de la fréquence cardiaque);
  • extrasystoles (contractions intempestives des cavités myocardiques).

Les indicateurs d'âge normaux de la fréquence cardiaque sont individuels pour chaque personne. Cependant, il existe des valeurs moyennes que les médecins utilisent pour diagnostiquer les maladies cardiaques (âge de l'enfant - battements / minute):

ÂGE DE L'ENFANTFréquence cardiaque (nombre de battements / minute)
nouveau-nés - jusqu'à 1 mois110-170
enfants de moins de 1 an102-162
jusqu'à 2 ans94-154
2-4 ans90-140
4-6 ans96-126
6-8 ans78-118
8-10 ans68-118
10-12 ans60-100
13-15 ans60-90

Classification

L'arythmie sinusale chez l'enfant (ci-après dénommée SA) est de nature différente:

  1. Respiratoire (la fréquence cardiaque augmente pendant l'inhalation, pendant l'expiration - diminue). Ce phénomène est reconnu par les médecins comme physiquement conditionné, a une origine neurovégétative et ne nécessite pas de traitement particulier..
  2. Ne dépend pas de la respiration. Un tel SA est beaucoup moins courant que respiratoire, généralement associé à des dysfonctionnements de la glande thyroïde, des anomalies congénitales dans le développement du corps du bébé, ou est le résultat de maladies infectieuses (qui compliquent souvent le cœur).

En fonction de la gravité de l'anomalie, les types de SA suivants sont distingués:

  • Arythmie sinusale sévère chez un enfant. Chez les enfants et les adolescents, ce phénomène est assez rare, le problème est généralement diagnostiqué chez des patients plus âgés atteints d'athérosclérose, de névrose, de rhumatisme, etc..
  • SA modérée. Fréquent chez les adolescents pendant la puberté et les enfants de moins de 6 ans. Non considéré comme dangereux, nécessite une légère correction médicamenteuse avec des sédatifs homéopathiques.

Pourquoi le problème

Les causes de l'AS dépendent de son type. Ainsi, l'arythmie respiratoire chez les enfants est une conséquence de:

  • peur, peur, stress;
  • activité physique accrue;
  • états hystériques, pleurs;
  • hypothermie (surchauffe);
  • déshydratation;
  • boire du thé fort, du café.

Non associé à la respiration, l'AC est causée par les facteurs suivants:

  • hérédité;
  • maladies infectieuses (provoquent des modifications de la composition chimique du sang et entraînent une perturbation du muscle cardiaque);
  • dystonie végétative;
  • myocardite (inflammation du muscle cardiaque d'origine infectieuse ou virale);
  • malformations cardiaques congénitales;
  • intoxications;
  • troubles du développement intra-utérin du bébé;
  • néoplasmes bons et malins.

La tachycardie sinusale dans la plupart des cas cliniques est causée par une myocardite, une carence en oxygène, une intoxication générale du corps de l'enfant, ainsi que des maladies cardiaques bactériennes. Le cœur de l'enfant commence à battre plus vite après avoir subi un choc psycho-émotionnel, avec un effort physique accru ou dans un contexte d'hyperthermie.

La bradycardie est une conséquence d'un stress sévère, d'une surexcitation, d'une surcharge nerveuse.

Causes de l'extrasystole chez un enfant:

  • lésions myocardiques;
  • ischémie cardiaque;
  • la dystrophie myocardique;
  • processus inflammatoires dans le corps;
  • boire du thé fort (café).

Symptômes et diagnostic

Un rythme sinusal irrégulier, de nature respiratoire, ne se «déclare» généralement pas. L'impulsion revient à la normale à la fin de l'influence du facteur de conditionnement.

Avec l'AC indépendante de la respiration, les parents doivent prêter attention à ces «signaux» alarmants du corps du bébé:

  • essoufflement, difficulté à respirer;
  • douleur thoracique;
  • fatiguabilité rapide;
  • étourdissements fréquents;
  • faiblesse générale, gonflement;
  • évanouissement;
  • apathie sans cause ou, au contraire, anxiété non soutenue;
  • un poids insuffisant;
  • insomnie ou sommeil nocturne agité intermittent;
  • hyperhidrose (épisodes récurrents de transpiration accrue même avec un effort physique minimal);
  • le triangle nasolabial devient bleu.

Ces manifestations sont une raison pour une visite immédiate chez un cardiologue.

Le diagnostic de l'AC suppose:

  1. Écoute du cœur avec un phonendoscope, détermination de la fréquence cardiaque / minute et comparaison des données obtenues avec des indicateurs d'âge normaux.
  2. Électrocardiographie (l'arythmie sinusale chez les adolescents et les enfants de moins de 12 ans «se fait sentir» en s'allongeant avec bradycardie ou en raccourcissant sur fond de tachycardie de l'intervalle PP).

Mesures diagnostiques supplémentaires:

  • test sanguin (général, biochimique), urine;
  • Échographie cardiaque.

Une arythmie sinusale sévère ou modérée chez un enfant est une raison de l'inscrire auprès d'un cardiologue.

Comment traiter le problème avec les méthodes traditionnelles

L'AC respiratoire ne nécessite pas de traitement spécial. Le spécialiste peut recommander d'arrêter l'activité physique intensive pendant un certain temps. Les méthodes de traitement de l'arythmie sinusale sévère dépendent des causes de son apparition:

  • prendre des médicaments antibactériens pour la nature infectieuse du problème;
  • traitement avec des glycosides pour l'insuffisance cardiaque;
  • élimination des malformations cardiaques (intervention chirurgicale).

Les symptômes de l'AS respiratoire et modérée peuvent être corrigés avec des sédatifs naturels (teintures de valériane, agripaume). Le traitement médicamenteux de l'arythmie sinusale sévère implique l'utilisation de ces groupes de médicaments:

  • médicaments antiarythmiques (Verapamil, Obzidan);
  • fonds qui restaurent les processus métaboliques corrects dans les tissus du muscle cardiaque (Cocarboxylase, Riboxin);
  • formulations médicinales pour normaliser l'équilibre électrolytique (Asparkam, Panangin, Potassium orotat).

Les extrasystoles chez les enfants, en règle générale, ne nécessitent pas de traitement spécial, mais un enfant avec des crises fréquentes de ce type d'arythmie doit être sous la surveillance d'un spécialiste.

Thérapie traditionnelle

Avec la permission du cardiologue traitant à domicile, vous pouvez lutter contre SA à l'aide de remèdes naturels sûrs.

Regardons quelques recettes utiles:

  1. Il a un effet positif sur le travail du muscle cardiaque, améliore la composition sanguine d'un tel mélange: 100 g de noyaux de noix et de raisins secs + 200 g d'abricots secs + 2 cuillères à soupe. l. miel + jus d'un demi citron. Les ingrédients solides du médicament sont broyés dans un hachoir à viande (moulin à café), combinés avec du miel et du jus de citron, placés dans un récipient en verre, envoyés au réfrigérateur. Schéma de traitement: les enfants de moins de 7 ans reçoivent 1 cuillère à café par jour à jeun, les écoliers 7-10 - 2 cuillères à café, 10-12 - 1 cuillère à soupe. l., adolescents de plus de 12 ans - 2 cuillères à soupe. l. installations.
  2. Les jus de raisin et de poire sont les meilleurs éléments pour améliorer la santé cardiaque. Il est recommandé de boire au moins un verre de ces boissons saines chaque jour..
  3. 2 cuillères à café les fleurs de calendula sèches pré-hachées sont versées avec 400 ml d'eau bouillante, laissées infuser pendant une demi-heure, filtrées, refroidies. Comment prendre le bouillon: 1 cuillère à soupe / trois fois par jour.
  4. Un tel mélange de guérison aide à faire face aux symptômes de l'AS: 1 c. Agripaume broyé à sec et herbe de valériane + une demi-cuillère à café de poudre de fleur de millefeuille + quelques fruits d'anis. La collection résultante est versée avec de l'eau bouillante (200-250 ml), insisté pendant environ une heure, donnez aux enfants une cuillère à soupe trois fois par jour.

Complications possibles et prévention

Pourquoi l'AS des enfants est-elle dangereuse? L'arythmie respiratoire sinusale ne présente aucune menace pour la santé de l'enfant. Habituellement, ces défaillances du rythme cardiaque ont des raisons tout à fait «inoffensives», en raison desquelles les enfants retiennent instinctivement leur souffle.

Mais une SA prononcée ou modérée, indépendante de la respiration, n'est pas une variante physiologique de la norme, c'est un symptôme clair de perturbations dans le travail du cœur, du système endocrinien ou d'autres fonctions corporelles. Une telle arythmie sinusale chez les enfants est une raison pour une visite immédiate chez un cardiologue.

Ainsi, une SA prononcée chez les adolescents n'est pas seulement accompagnée de symptômes cliniques sévères, mais est aussi généralement un «compagnon» de cardiosclérose et de rhumatisme. La bradycardie est particulièrement dangereuse - une conséquence de la névrose, car elle devient souvent chronique, entraînant de graves dysfonctionnements du myocarde.

Les mesures préventives visant à prévenir la SA sont les suivantes:

  • organisation du régime correct, élaboration d'une alimentation équilibrée;
  • activité physique régulière modérée;
  • élimination du stress, de l'hypothermie, de la surchauffe;
  • durcissement;
  • traitement rapide des maladies aiguës (chroniques), en particulier de nature infectieuse et virale.

Les violations du rythme sinusal affectent la performance globale du muscle cardiaque, qui, à son tour, affectera tôt ou tard la quantité de sang pompée par le myocarde. Une carence en oxygène et en nutriments fournis aux organes internes, aux tissus et aux cellules entraîne des perturbations dans le travail de tout l'organisme.

En conséquence, en plus d'une faiblesse générale, d'une capacité de travail réduite, de vertiges et d'autres symptômes désagréables, avec le temps, l'AS peut entraîner une altération de la circulation coronarienne et une insuffisance cardiaque. Seul un diagnostic et un traitement opportuns (si nécessaire) de l'arythmie sinusale aideront à éviter les conséquences pour le corps en croissance de l'enfant.

Arythmie sinusale chez un enfant: causes, symptômes et diagnostic

Chaque personne s'inquiète pour la santé de son enfant, et quand on lui diagnostique une arythmie sinusale, les inquiétudes ne font qu'augmenter. À notre époque, il existe de nombreux cas où des pathologies cardiaques sont détectées chez les enfants et cela ne peut être traité de manière indifférente. Le corps de l'enfant se développe et a besoin de force, et les complications des maladies ne permettent pas au cœur de pomper le sang à travers tous les petits organes..

Si vous remarquez un rythme cardiaque anormal chez un enfant, vous devriez consulter un spécialiste, car une maladie détectée à un stade précoce est la clé de la santé de votre bébé. Je voudrais vous dire ce qu'est cette maladie, ses causes, ses symptômes.

Si vous avez des enfants ou prévoyez d'en avoir, cet article est pour vous. L'arythmie sinusale chez un enfant n'a pas toujours besoin de traitement. Il peut disparaître avec l'âge.

  1. Caractéristiques de la maladie
  2. Causes de la perturbation du rythme sinusal
  3. Classification
  4. Arythmie modérée chez un enfant
  5. Arythmie sinusale non respiratoire
  6. Arythmie sinusale respiratoire
  7. Arythmie sinusale pédiatrique et sports
  8. Comment un trouble du rythme cardiaque se reflète-t-il sur un enfant
  9. Arythmie sinusale chez un enfant - conséquences possibles de la maladie
  10. Étiologie de la maladie
  11. Symptômes
  12. Ce que les parents doivent savoir
  13. Diagnostique
  14. Pathologie ECG chez l'enfant
  15. Traitement
  16. Nutrition
  17. Méthodes traditionnelles de traitement
  18. Recommandations
  19. La prévention

Caractéristiques de la maladie

Tout d'abord, les parents doivent savoir que le rythme normal du rythme cardiaque s'appelle sinus, car il est formé en raison du travail du nœud sinusal, dont le deuxième nom est le "stimulateur cardiaque", car c'est lui qui définit le rythme du rythme cardiaque.

Pendant le fonctionnement normal de ce nœud, le cœur se contracte avec une fréquence caractéristique d'un certain âge et les intervalles entre les battements cardiaques sont les mêmes. Par exemple, pour les nouveau-nés, le rythme sinusal normal aura une fréquence d'environ 140 battements par minute, et pour les enfants de 7 ans - environ 100 battements par minute..

Si un enfant développe une arythmie sinusale, soit les intervalles entre les battements cardiaques changent, soit la fréquence cardiaque change. L'arythmie sinusale est une pathologie cardiaque caractérisée par des interruptions du rythme cardiaque et exprimée par une violation du rythme des battements et une séquence incorrecte de contractions du muscle cardiaque.

L'arythmie sinusale chez les patients pédiatriques nécessite une attention particulière, car avec le temps cette maladie peut contribuer au développement de l'insuffisance cardiaque et de l'hypertension.

Les causes de survenue peuvent être une prédisposition héréditaire de l'enfant, des processus inflammatoires et des néoplasmes dans les tissus cardiaques, un prolapsus de la valve mitrale et une pathologie du système nerveux. De plus, le développement de la maladie est facilité par des infections virales sévères et une intoxication chimique transférée par le bébé..

Il ne faut pas oublier que la fréquence cardiaque à différents âges est différente et que le corps grandit, la fréquence cardiaque diminue. Les normes des situations d'urgence sont présentées ci-dessous:

  • Nouveau-né - 110-170.
  • jusqu'à 1 mois - 105-170.
  • jusqu'à 1 an - 102-162.
  • jusqu'à 2 ans - 94-155.
  • Gamme 2-4 ans - 90-140.
  • Gamme 4-6 ans - 85-125.
  • Gamme 6-8 ans - 75-120.
  • Gamme 8-10 ans - 68-110.
  • Gamme 10-12 ans - 60-100.
  • Gamme 13-15 ans - 60-90.

Causes de la perturbation du rythme sinusal

Lorsque les gens parlent de rythme sinusal, cela signifie que le cœur fonctionne normalement. C'est un état courant d'une personne en bonne santé: le cœur effectue un certain nombre de battements par minute à intervalles réguliers..

Qu'est-ce que l'arythmie sinusale chez les enfants et comment la reconnaître? Le fait est que les symptômes vifs de cette maladie apparaissent à un stade sévère et qu'au début, vous ne remarquerez peut-être pas le problème qui se pose.

Tout commence par le fait que les intervalles entre les contractions cardiaques sont instables, bien que le nombre de contractions par minute soit dans la plage normale, mais parfois il peut légèrement augmenter ou diminuer. Plus l'enfant est jeune, plus on lui diagnostique souvent une arythmie sinusale. La raison en est le système nerveux pas complètement formé du bébé.

Le groupe de risque comprend:

  • Bébés prématurés;
  • ceux qui ont augmenté la pression intracrânienne;
  • les enfants en surpoids peuvent se sentir mal pendant l'activité physique, cela est également associé à un dysfonctionnement du cœur.

A certaines périodes d'âge, le développement physique de l'enfant et la formation de son système végétatif se déroulent à des rythmes différents. En raison de cet écart, le cœur fonctionne dans un mode amélioré, son rythme change, l'enfant ressent un rythme cardiaque fort et des difficultés à respirer.

De plus, les principales causes de l'arythmie sinusale sont:

  1. Infection dans le corps.
  2. Prédisposition génétique.
  3. Lésions myocardiques (myocardite).
  4. Complication après une amygdalite, entraînant des lésions du muscle cardiaque.
  5. Dystonie végéto-vasculaire.
  6. La présence d'une tumeur au cœur (bénigne ou maligne).
  7. Maladies inflammatoires.
  8. Stress, peur sévère.
  9. Empoisonnement.
  10. Malformations cardiaques (congénitales ou acquises).
  11. Déséquilibre hormonal à l'adolescence.

Classification

Il existe deux types d'arythmie chez les enfants. Arythmie respiratoire - se produit en raison de l'immaturité du NS de l'enfant. Il se manifeste par une augmentation réflexe de la fréquence cardiaque lors de l'inhalation et une diminution de la fréquence cardiaque lors de l'expiration. Affecté par cette violation:

  • enfants en surpoids, rachitisme;
  • les bébés atteints d'encéphalopathie postnatale;
  • prématuré;
  • enfants âgés de 6 à 7 ans, de 9 à 10 ans, lorsque la NS «ne suit pas» la croissance du corps.

À mesure que la NS autonome mûrit, une telle arythmie disparaît le plus souvent sans conséquences. L'arythmie, qui n'est pas associée à la respiration - se développe comme une complication de maladies infectieuses, de rhumatismes, dans le contexte de maladies de la glande thyroïde, du cœur (myocardite, malformations congénitales), des vaisseaux sanguins (dystonie vasculaire végétative).

La nature de la violation peut être permanente ou paroxystique. La condition nécessite une correction. Les enfants ont plusieurs périodes de pointe au cours desquelles des arythmies peuvent apparaître:

  1. de 4 à 8 mois
  2. de 4 à 5 ans
  3. de 6 à 8 ans
  4. les jeunes années.

L'arythmie sinusale chez les enfants peut être de deux types. Respiratoire. Elle est associée aux mouvements respiratoires: la fréquence cardiaque augmente avec l'inspiration et diminue avec l'expiration. Ceci est souvent causé par un déséquilibre du système nerveux autonome..

Heureusement, ce type de maladie n'affecte pas particulièrement l'état de santé, aucun traitement spécifique n'est donc nécessaire..
Arythmies non respiratoires. Ce n'est pas courant et ses causes sont généralement les maladies cardiaques, la glande thyroïde et les maladies infectieuses.

Les arythmies sinusales peuvent être classées en fonction de leur gravité. Il y a deux d'entre eux.

    Arythmie sévère chez un enfant.

Se produit chez les personnes âgées. Les manifestations cliniques de ce degré sont assez évidentes. Elle est également associée à d'autres affections cardiaques telles que la cardiosclérose et les rhumatismes..

Si une arythmie sévère est associée à une bradycardie, une attention particulière doit être portée à cela. Cela arrive souvent avec des névroses. Un traitement spécial doit être appliqué.

Elle affecte les enfants, y compris l'âge seuil de 6 ans, et les adolescents. Il se manifeste faiblement ou ne présente aucun symptôme. Le traitement n'est généralement pas administré, mais des sédatifs à base de plantes peuvent être prescrits si vous le souhaitez.

En plus de tout cela, l'arythmie peut être divisée en d'autres types.

Dans le même temps, les contractions qui apparaissent dans le nœud sinusal augmentent. Cela se produit en raison d'une réaction causée par la myocardite, bien que les raisons puissent être très différentes. Chez l'enfant, il peut s'agir d'une intoxication du corps, d'une cardiopathie rhumatismale, d'infections ou d'une carence en oxygène.

La thyrotoxicose des enfants est également associée à la tachycardie. La connexion se manifeste par des changements hormonaux. Les causes de l'arythmie peuvent résider dans la fièvre, l'intoxication et l'excitation émotionnelle ou psychologique..

Dans ce cas, le nombre de contractions cardiaques diminue. La bradycardie chez les enfants est plus prononcée si l'excitation psycho-émotionnelle a été transférée.

Se produit chez vingt pour cent des enfants en bonne santé. L'origine de ce type est généralement bénigne et ne nécessite pas de traitement sérieux. Cependant, il existe des types d'extrasystoles qui peuvent constituer une menace pour la vie de l'enfant. Dans tous les cas, vous devez consulter un médecin.

Arythmie modérée chez un enfant

Une arythmie sinusale modérée chez un enfant n'est pas dangereuse si elle est causée par une immaturité de la régulation nerveuse, comme c'est le cas avec une arythmie respiratoire. Cependant, même chez les enfants formés, à première vue, une arythmie sinusale sans cause peut apparaître, et dans ce cas, une visite chez un cardiologue est obligatoire..

Chaque cas d'arythmie chez un enfant doit être surveillé et strictement contrôlé, car si une arythmie sinusale survient sans raison apparente, surtout si l'enfant présente des plaintes, qui seront discutées ci-dessous, un examen complet du corps est nécessaire..

Une observation régulière par un cardiologue est la clé d'un diagnostic rapide de la transition d'une arythmie modérée chez un enfant vers quelque chose de plus grave. L'arythmie respiratoire est souvent détectée lors d'un examen de routine, mais parfois l'enfant présente des plaintes spécifiques.

Si l'âge de l'enfant est trop jeune pour formuler une plainte concernant un malaise ou une douleur, les parents plutôt observateurs eux-mêmes peuvent remarquer des changements dans le comportement de l'enfant s'ils le regardent de près. Lors d'une interruption de l'activité cardiaque, l'enfant peut présenter une cyanose (décoloration bleue) ou une pâleur de la peau.

Elle s'accompagne également d'un essoufflement, qui peut se manifester à un jeune âge par des pleurs intermittents et "suffocants". De tels cas d'arythmies peuvent apparaître à tout moment de la journée et, par conséquent, l'enfant est caractérisé non seulement par de l'anxiété pendant la journée, mais également par des troubles du sommeil la nuit. L'enfant perd l'appétit ou continue de manger, mais avec une grande réticence.

En outre, en regardant de près, dans certains cas, vous pouvez voir la pulsation des gros vaisseaux. Les enfants plus âgés peuvent perdre connaissance au moment de l'apparition d'un rythme cardiaque irrégulier ou se plaindre d'étourdissements.

De plus, à ce moment, la pression peut diminuer et certains enfants ressentent comment le cœur s'arrête ou, au contraire, fait une forte poussée.

Bien sûr, chacune des plaintes énumérées en soi semble être une raison pour une visite chez le médecin, et s'il y a une combinaison de plusieurs d'entre elles, très probablement, l'enfant souffre de quelque chose de plus grave qu'une arythmie sinusale modérée..

Tout d'abord, après l'examen, l'enfant sera envoyé pour une électrocardiographie, puis deux options pour le développement des événements sont possibles: le bébé peut continuer à être observé en ambulatoire ou envoyé en hospitalisation.

En cas d'hospitalisation suite à la recherche, une analyse clinique du sang et de l'urine, une échographie du cœur, une échocardiographie et une radiographie des organes thoraciques sont effectuées. En général, chaque cas de diagnostic est individuel et les autres tactiques sont déterminées par le médecin traitant.

Arythmie sinusale non respiratoire

Le phénomène est impermanent, c'est-à-dire peut apparaître constamment ou être paroxystique. Ses principales raisons sont:

  • Tumeur du coeur.
  • Myocardite.
  • Vd.
  • Anomies cardiaques congénitales.

Assez souvent, une arythmie non respiratoire se manifeste après une maladie infectieuse prolongée. Pas de sensations douloureuses, seulement des palpitations cardiaques périodiques. Si le bébé est diagnostiqué avec une arythmie sinusale non respiratoire, les parents devront l'emmener à la procédure ECG une fois tous les 3-4 mois afin de contrôler la pathologie..

Arythmie sinusale respiratoire

Cette pathologie ne se produit pratiquement pas chez les adultes. L'arythmie respiratoire chez l'enfant est très souvent détectée déjà à l'hôpital, lors des premiers examens obligatoires. Sa particularité est que lorsque vous expirez, le rythme cardiaque ralentit et lorsque vous inspirez, il s'accélère.

Si la maladie s'est manifestée à un âge plus avancé, elle peut être confirmée en allant à l'électrocardiogramme. Causes de l'arythmie respiratoire:

  • Rachitisme 1 an de vie.
  • Troubles congénitaux du cœur.
  • Perturbation hormonale pendant la puberté.

Pour un diagnostic précis, utilisez les résultats d'études sur un appareil ECG, un échocardiogramme. Actuellement, ce type d'arythmie est détecté assez souvent chez les enfants. Souvent, la cause de son apparition est un stress intense, à la fois physique et émotionnel. Par conséquent, les parents doivent prendre en compte le rythme effréné de la vie moderne et prendre soin de leur bébé..

Arythmie sinusale pédiatrique et sports

Les parents d'enfants «sportifs», confrontés à une arythmie chez leur enfant, posent immédiatement deux questions:

  1. Le sport est-il responsable de l'apparition de la maladie?
  2. Est-il possible de continuer à faire du sport?

Sans la prédisposition génétique d'un enfant à de telles pathologies, aucune activité sportive ne peut provoquer une telle pathologie cardiaque. Quant aux sports ultérieurs, la médecine ne limite en aucune façon ces activités..

La seule conséquence pour l'enfant sera des visites régulières chez le cardiologue et un ECG trimestriel. La confirmation régulière des troubles du rythme cardiaque, quelle qu'en soit la cause, nie catégoriquement la possibilité de pratiquer un sport professionnel..

Comment un trouble du rythme cardiaque se reflète-t-il sur un enfant

L'arythmie des sinus respiratoires n'est pas susceptible de causer de graves inquiétudes à l'enfant. Le maximum est une sensation de rythme cardiaque rapide. Les plaintes de l'enfant concernant l'incapacité de respirer normalement, une fatigabilité rapide, une sensation générale de faiblesse et des étourdissements fréquents doivent alerter les parents: l'arythmie sinusale ne peut pas être accompagnée de tels symptômes.

Un tel tableau clinique est plus typique pour les maladies cardiaques assez graves. Vous devriez parler de ces symptômes au cardiologue de votre enfant. La même chose devrait être faite avec une cyanose prononcée du triangle nasolabial, un essoufflement et des évanouissements répétés.

Vous devez d'abord compter le nombre de battements de cœur. Cela peut être fait en plaçant votre main sur le sein du bébé près du mamelon gauche. Si cela ne fonctionne pas, calculez cet indicateur par fréquence cardiaque. Placez votre main autour de votre poignet de sorte que quatre doigts soient à l'intérieur de votre poignet et votre pouce à l'extérieur.

En plus de compter le nombre de contractions cardiaques, vous pouvez également estimer la taille des intervalles entre les battements. Si les pauses entre les battements sont différentes, nous pouvons parler en toute confiance de tachycardie sinusale ou de bradycardie.

Arythmie sinusale chez un enfant - conséquences possibles de la maladie

Des modifications fréquentes du rythme cardiaque caractéristiques des arythmies peuvent avoir des conséquences graves:

  • Perturbation du cœur, entraînant une diminution de la production de volume sanguin.
  • En raison du travail incorrect du myocarde, le cerveau souffre tout d'abord.
  • Souvent, les patients éprouvent des étourdissements, des évanouissements, une perte de conscience peut survenir et de manière tout.
  • En raison d'une diminution de la capacité du muscle cardiaque à se contracter, le flux sanguin coronaire est perturbé. En conséquence, un œdème pulmonaire et une insuffisance cardiaque aiguë se développent..

Un retard de traitement peut coûter la vie à l'enfant. Comme dans certains cas, l'arythmie est presque asymptomatique pendant un certain temps, pour des raisons de sécurité, la quantité d'activité physique doit être réduite de manière préventive..

Un point important dans la prévention et le diagnostic précoce de la maladie est la vérification systématique d'éventuelles anomalies du travail du cœur..

Étiologie de la maladie

La cause de la maladie peut être associée à une activité dans le système de conduction du cœur, à une violation de la transformation, à la conduction d'une impulsion nerveuse. La raison est également associée à des modifications structurelles du tissu cardiaque (malformations), des troubles de la régulation nerveuse du cœur.

Cette arythmie s'observe dans divers états du corps, à la fois physiologiques et pathologiques:

  • Les conditions physiologiques sont le plus souvent une activité physique, des situations stressantes.
  • Si cette arythmie survient au repos du patient, il faut alors penser à la présence de tout état pathologique du corps.

Il peut s'agir de maladies du système cardiovasculaire, à savoir:

  • cardiopathie ischémique (infarctus du myocarde), hypertension artérielle, endocardite bactérienne,
  • myocardite, péricardite,
  • endomyocardite,
  • malformations du cœur (sténose et insuffisance de l'appareil valvulaire du cœur),
  • maladies du système endocrinien (goitre toxique diffus, tumeur surrénalienne, hyperthyroïdie,

hyperparathyroïdie, maladies du sang telles que l'anémie, maladies du système nerveux (névroses),

  • dystonie neuro-circulatoire (asthénie), maladies respiratoires (pneumonie, bronchite, amygdalite),
  • hyperthermie,
  • augmentation du tonus du système nerveux sympathique,
  • maladies du système digestif (infection intestinale) entraînant un déséquilibre électrolytique.
  • Symptômes

    L'arythmie sinusale du cœur chez un enfant s'accompagne généralement de symptômes caractéristiques:

    1. évanouissements fréquents;
    2. douleur dans le cœur;
    3. fatigue;
    4. essoufflement;
    5. cyanose dans la zone du triangle nasolabial;
    6. réflexe nauséeux, nausées;
    7. léthargie;
    8. chutes de température (fluctuations dans des limites insignifiantes);
    9. il y a des interruptions dans le travail du cœur (contraction ou augmentation du rythme cardiaque);
    10. se sentir mal même avec peu d'activité physique;
    11. pâleur;
    12. vertiges, etc..

    Cette pathologie dans le travail du cœur peut être héréditaire ou se développer dans le contexte de divers problèmes de santé, d'un excès de poids, d'un sous-développement des organes internes, d'un système végétatif non formé, etc..

    L'arythmie sinusale ne se traduit pas toujours par des symptômes désagréables. Cependant, il est possible de le soupçonner chez un enfant présentant des plaintes de sensations douloureuses dans la région du cœur, une fatigue et une dépression constantes, des vertiges, une mauvaise tolérance à l'exercice..

    Et un essoufflement fréquent et un gonflement du visage et une teinte bleuâtre du triangle nasolabial peuvent indiquer des pathologies plus graves que l'AS.

    L'arythmie peut être détectée par le nombre de battements en plaçant une paume sur la poitrine gauche du bébé ou en sentant le pouls au poignet. Il est particulièrement important de capturer la fréquence et la profondeur des battements cardiaques - c'est le plus révélateur d'une arythmie sinusale.

    Quant aux bébés, ils n'ont bien sûr pas l'occasion de se plaindre d'une mauvaise santé, mais vous pouvez soupçonner une arythmie chez un bébé par une très faible prise de poids, un essoufflement, une peau bleue, une pâleur, une anxiété sans cause et un manque de sommeil et d'appétit.

    Bien sûr, ce sont des signes indirects, mais un ECG pour des miettes avec des manifestations similaires sera très utile. Chez un enfant au cours de la première année de sa vie, l'arythmie sinusale peut présenter les symptômes suivants:

    • état très agité du bébé;
    • souvent la peau est pâle avec une teinte de bleu;
    • l'enfant ne mange pas bien et refuse souvent complètement de manger;
    • dyspnée;
    • difficulté à dormir chez un enfant.

    Chez les enfants de 1 à 10 ans et à l'adolescence, les signes d'arythmie sinusale présentent certaines différences par rapport aux symptômes qui apparaissent chez un enfant au cours de la première année de sa vie:

    • fatigue rapide due à des activités physiques même mineures;
    • perte de conscience;
    • une sensation d'interruption de l'activité cardiaque.

    Une arythmie sinusale sévère chez les adolescents de 15 à 17 ans présente des signes supplémentaires:

    • tachycardie paroxystique. Il s'agit d'une augmentation à court terme de la fréquence cardiaque. L'indicateur atteint 180 coups en 1 à 2 minutes;
    • vertiges. L'insuffisance cardiaque affecte la saturation en oxygène du sang. En raison de la baisse de l'indicateur, des vertiges se produisent. Une arythmie sinusale sévère chez les adolescents peut être accompagnée d'une perte de conscience;
    • une forte baisse de la pression artérielle;
    • convulsions de nature périodique;
    • ralentissement de la fréquence cardiaque jusqu'à 30 par minute ou arrêt cardiaque;
    • pâleur ou rougeur aiguë de la peau du visage avec tachycardie.

    Ce que les parents doivent savoir

    Les parents doivent se rappeler que l'arythmie des sinus respiratoires n'est pas une maladie et ne nécessite pas de traitement. Il s'agit d'un état fonctionnel associé à un déséquilibre du SNA, une prédominance du tonus vague ou des changements hormonaux à l'adolescence, à mesure que l'enfant grandit, la fréquence cardiaque se normalise.

    L'arythmie respiratoire non cyclique est une condition pathologique qui nécessite un examen attentif et une clarification de la cause de son apparition. Le traitement de cette forme doit être dirigé principalement vers la maladie qui a provoqué l'arythmie.

    Si l'ECG du bébé montre des signes de perturbation du rythme, les parents doivent absolument consulter un cardiologue, subir un examen qu'il a prescrit, découvrir la cause de l'arythmie sinusale et si le médecin recommande un traitement, suivre toutes les recommandations du médecin.

    Un examen et un traitement opportuns de l'arythmie pathologique des sinus préviendront le développement de l'insuffisance cardiaque avec l'âge et d'autres problèmes du cœur et des vaisseaux sanguins.

    Diagnostique

    Lors du diagnostic des arythmies sinusales chez les enfants, les études suivantes sont effectuées:

    • L'électrocardiographie, qui est l'étalon-or pour détecter les troubles du rythme. Cette étude est réalisée pour tous les enfants chaque année, et également si le bébé prévoit de faire du sport.
    • L'échographie du cœur permet également de juger de l'état de cet organe. Cette méthode de diagnostic est obligatoire lors de l'inscription des enfants dans la section sportive.
    • Une surveillance ECG sur 24 heures est rarement effectuée et uniquement si une arythmie sinusale sévère est suspectée.

    Si aucun changement n'est constaté lors de l'examen, le bébé est généralement autorisé à pratiquer des sports, y compris des sports professionnels. Si une arythmie sinusale est détectée, il est nécessaire d'en établir la cause.

    Si cette condition est physiologique et s'inscrit dans les 10% de la fréquence moyenne des contractions, il n'y a pas non plus de contre-indications à la pratique de sports professionnels. Dans le cas contraire, certaines restrictions sont imposées aux sports dont la gravité dépend du cas particulier:

    • avec des malformations cardiaques congénitales graves, il n'est pas recommandé de faire du sport;
    • avec des troubles fonctionnels associés à des troubles du système nerveux autonome, une activité physique modérée, le sport et le durcissement peuvent améliorer l'état du cœur et renforcer le corps dans son ensemble.

    La méthode la plus importante pour diagnostiquer l'arythmie est l'ECG, qui fournit des informations fiables sur le type d'arythmie. Des informations plus détaillées peuvent être fournies par une surveillance quotidienne de la fréquence cardiaque en cas de suspicion d'arythmie sévère, de tachycardie ou d'extrasystole.

    • analyse clinique générale du sang, de l'urine;
    • les hormones thyroïdiennes;
    • test sanguin biochimique (glycémie, cholestérol total, antistreptolysine);
    • Échographie des reins, des glandes surrénales;
    • Échographie du cœur;
    • écouvillon de gorge sur la flore.

    Pathologie ECG chez l'enfant

    L'arythmie sinusale est détectée chez les enfants selon les résultats d'une étude ECG. Et cela arrive relativement rarement. Cette violation, en tant que telle, ne constitue pas une menace pour la vie ou la santé de l'enfant, mais doit quand même être corrigée. Distinguer l'arythmie respiratoire et non respiratoire.

    La dernière option est une manifestation très sérieuse. Mais le premier cas n'est parfois pas le résultat du véritable état des choses, mais une conséquence d'un ECG mal conduit. Par exemple, un enfant était allongé sur une toile cirée froide, retenant par réflexe sa respiration, et cela violait le rythme cardiaque.

    Pour éliminer les problèmes, vous devez répéter la procédure, dans un environnement confortable. Avec l'arythmie sinusale, contrairement à l'arythmie habituelle, le nombre de battements cardiaques par minute reste dans la plage normale, seuls les intervalles entre les battements changent - ils peuvent être raccourcis ou allongés. L'arythmie sinusale chez les enfants peut être de gravité différente et, par conséquent, selon le type.

    Traitement

    Si les études ont montré qu'il n'y a pas de conséquences graves, des écarts supplémentaires pouvant entraîner une arythmie chez les enfants, le traitement peut ne pas encore être prescrit. Les médecins donneront simplement quelques recommandations, pour la mise en œuvre desquelles les parents sont tenus de surveiller strictement:

    • exclusion de l'effort physique excessif, seulement une activité physique modérée;
    • enrichissement de l'alimentation avec des aliments riches en vitamines, minéraux et oligo-éléments, utiles pour le cœur et l'ensemble du corps;
    • Repas fréquents avec portions réduites
    • promenades systématiques au grand air;
    • minimisation des situations stressantes.

    Habituellement, en adhérant déjà aux règles énumérées, les parents peuvent remarquer un soulagement significatif de l'état du bébé. Un rétablissement complet peut venir bientôt. Mais si l'arythmie chez un enfant s'accompagne de douleurs au cœur, d'anomalies qui ont montré les résultats du test, vous devez vous poser la question du traitement immédiat.

    Sinon, des complications peuvent survenir, telles que des troubles du développement du système circulatoire, une fibrillation auriculaire, une cardiomyopathie, une insuffisance cardiaque.

    Pour éviter de telles conséquences, vous devez contacter un médecin expérimenté spécialisé dans les maladies cardiaques pédiatriques, y compris l'arythmie chez les enfants..

    1. Il n'est pas nécessaire de traiter les types d'arythmies physiologiques ou fonctionnelles. Les parents souffrant d'arythmies fonctionnelles doivent prêter attention au régime quotidien de l'enfant, à une alimentation correcte, équilibrée et fractionnée, en réduisant l'activité physique et le temps passé devant l'ordinateur et la télévision..
    2. Dans le traitement des arythmies sinusales cliniquement significatives, des méthodes de traitement médicales, conservatrices et chirurgicales sont utilisées. Vous devez également prendre en compte diverses pathologies comorbides des organes pouvant provoquer une arythmie sinusale, si nécessaire, effectuer un traitement complexe.
    3. Le traitement traditionnel des arythmies implique l'utilisation de médicaments antiarythmiques ou antiarythmiques (AAD), dont l'essence est de réduire l'activité cardiaque ou d'augmenter la conduction cardiaque.

    Les médicaments suivants sont utilisés:

    1. Procaïnamide ou novocaïnamide:
      • À l'intérieur: la dose initiale est de 15 à 50 mg / kg / jour en 4 à 8 doses, la dose maximale est jusqu'à 4 g / jour,
      • Par voie intramusculaire: la dose initiale est de 20 à 30 mg / kg / jour en 4-6 doses, la dose maximale est de 4 g / jour,
      • Intraveineuse: 3-6 mg / kg / jour, mais pas plus de 100 mg pendant cinq minutes, dose d'entretien 40-80 mg / kg / jour, dose maximale 2 g / jour.
    2. Propranolol (bêta-bloquant de l'AAP):
      • À l'intérieur: 1 / 2-1 mg / kg / jour en 3-4 doses fractionnées, dose maximale 14-16 mg / kg / jour,
      • Intraveineuse: 10-100 mg / kg / jour lentement en 10 minutes.
    3. Des analogues de médicaments sont également utilisés:
      • anapriline,
      • novocaïnamide.
      • Verpamil,
      • amiodarone,
      • Quinidine - par voie orale à une dose de 6 mg / kg 5 fois par jour.
    4. Préparations de potassium et de magnésium pour restaurer le déséquilibre électrolytique, magne B6 (une source de magnésium est indiquée pour les enfants à partir de 6 ans, 4-5 comprimés par jour), asparkam pour une carence en potassium, la posologie dépend de l'âge de l'enfant.
    5. Pour les violations du système conducteur du cœur, des médicaments tels que l'atropine et l'adrénaline sont utilisés.

    Lors de la prise de médicaments pour l'arythmie sinusale, une attention particulière doit être portée à la posologie, aux contre-indications et aux effets indésirables des médicaments..

    Une intervention chirurgicale mini-invasive est également utilisée - implantation d'un stimulateur cardiaque sous la peau dans la zone (sous-claviculaire), dont l'essence est la suivante: l'électrode est insérée à travers la veine sous-clavière dans les parties droites du cœur, où se trouve le stimulateur cardiaque, en cas de violation du système de conduction cardiaque, le stimulateur cardiaque enregistre ces violations et les corrige.

    Ablation par radiofréquence ou cryo-ablation: l'essence de cette méthode est la destruction ou la destruction (énergie haute fréquence ou gel) de cette partie du système de conduction cardiaque, qui est à l'origine de l'arythmie sinusale.

    Prenez des vitamines pour le cœur: telles que (acide ascorbique (C), pyridoxine (B6) acides gras polyinsaturés (F). Ce groupe de vitamines aide à renforcer les parois des vaisseaux sanguins et du cœur, et prévient également le développement de l'ischémie, favorise l'élimination du cholestérol.

    Les vitamines qui fournissent l'élasticité du muscle et de la paroi vasculaire, telles que la thiamine (vitamine B1) préviennent les troubles du rythme, la rutine (vitamine P) - aide à augmenter l'élasticité, le renforcement, la résistance de la paroi vasculaire, le silicium et autres.

    La méthode dite réflexe a lieu dans le traitement, dont l'essence est la stimulation réflexe du système nerveux central sur l'activité du cœur (pression sur les globes oculaires avec le bout des doigts et maintien pendant 5 minutes, masser les surfaces latérales du cou).

    Nutrition

    Les jeunes enfants qui ont reçu un diagnostic d'arythmie sinusale devraient bien manger. Les parents doivent surveiller le respect des recommandations générales des spécialistes. Il est nécessaire d'exclure de l'alimentation quotidienne les aliments qui peuvent provoquer un trouble métabolique, entraînant une prise de poids rapide.

    Cela est particulièrement vrai pour les produits contenant des conservateurs, des exhausteurs de goût et également riches en graisses saturées..

    Pour une telle catégorie de patients, un régime alimentaire est présenté dans lequel l'accent est mis sur les aliments riches en vitamines et en minéraux, en particulier en magnésium et en potassium:

    1. Abricots secs;
    2. mon chéri;
    3. Zucchini;
    4. des noisettes;
    5. citrouille, etc..

    Les portions destinées aux bébés doivent être réduites (la quantité de nourriture sera compensée par la fréquence des repas augmentée à 6), et la dernière tétée doit avoir lieu au plus tard 2 heures avant le coucher..

    Méthodes traditionnelles de traitement

    Un certain nombre de préparations à base de matières premières végétales permettent également de normaliser le rythme cardiaque. La plupart de ces produits peuvent être facilement préparés à la maison ou achetés à la pharmacie. Il faut seulement le noter: avant d'utiliser tel ou tel médicament, il est impératif de consulter votre médecin..

    Pour un enfant souffrant d'arythmie, un tel traitement sera utile:

    • 2 parties d'abricots secs;
    • une partie de noix et de raisins secs;
    • mon chéri;
    • citron.

    Les ingrédients solides sont broyés dans un mélangeur et combinés avec du miel. Le mélange fini est conservé au froid. L'enfant doit manger jusqu'à deux cuillères à soupe du produit par jour, selon l'âge.

    Les jus seront extrêmement utiles:

    • poire;
    • grain de raisin.

    Ces fruits doivent également être ajoutés à la bouillie ou aux desserts..

    Il convient de noter qu'un moyen tel que l'inhalation est assez efficace. Un mélange des huiles suivantes est préparé pour elle:

    • menthe;
    • Mélisse;
    • clous de girofle;
    • eucalyptus;
    • Noix de muscade;
    • thym;
    • aiguilles;
    • lavande;
    • fenouil;
    • anis;
    • cannelle.

    Il sera utile de donner à l'enfant une tisane de mélisse pendant deux semaines. Si le rythme est perturbé en raison de problèmes nerveux, utilisez une infusion de valériane à base d'eau. Le bouillon de rose musquée aide également. Il est recommandé de baigner les très jeunes enfants dans un bain avec l'ajout de teinture de racine de valériane.

    Recommandations

    Pour les enfants souffrant d'arythmie sinusale, les experts recommandent les mesures suivantes:

    • longues promenades au grand air;
    • bon sommeil (l'enfant ne doit pas se coucher tard);
    • exercices du matin (vous devez faire des exercices après vous être réveillé constamment);
    • visiter la piscine;
    • absence de stress et autres conditions nerveuses;
    • une alimentation saine et équilibrée (l'accent doit être mis sur les légumes, les fruits, les viandes maigres, le poisson);
    • cours de yoga, exercices de respiration (sous la supervision d'instructeurs expérimentés), etc..

    Chaque jeune patient doit comprendre que cette pathologie peut ne pas disparaître avec l'âge, il est donc extrêmement important de surveiller constamment votre état. Pour ce faire, il suffira de consulter un cardiologue à intervalles réguliers et de subir un diagnostic matériel.

    La prévention

    Il est plus facile d'éliminer les causes et de prendre des mesures préventives que de manquer la maladie ou de la traiter pendant longtemps. Par conséquent, il suit:

    • suivez le régime: augmentez la quantité d'aliments à base de plantes, ne nourrissez pas l'enfant la nuit, cuisinez par petites portions;
    • ne travaillez pas trop, mais n'excluez pas l'activité physique: surveillez la mise en œuvre d'exercices légers, conduisez pour nager;
    • air frais recommandé;
    • essayez d'éliminer les causes de l'arythmie: empoisonnement, maladies virales, etc.
    • éviter tout stress et anxiété.

    Bien sûr, l'enfant ne comprend pas toujours le danger de la maladie, il est donc au pouvoir des parents de s'assurer que toutes les recommandations sont suivies afin de guérir la maladie..