Manifestations de vascularite sur les jambes, symptômes, traitement et conséquences de la maladie

Les perturbations dans le travail des structures vasculaires, le système de circulation sanguine entraînent des conséquences catastrophiques en cas de traitement intempestif ou d'aide analphabète aux patients.

Selon les estimations statistiques, les diagnostics d'un tel profil sont souvent posés, cette catégorie représente environ un tiers de tous les cas d'affections graves avec lesquelles les patients présentent personnellement une demande ou sont admis à l'hôpital en urgence..

La vascularite est l'une des maladies possibles, son essence réside dans l'inflammation de la paroi vasculaire de l'intérieur avec la destruction ultérieure des tissus, des structures endothéliales, des cicatrices et une malnutrition critique des cellules, qui devrait être fournie par le vaisseau affecté.

Le principal contingent de patients est constitué d'enfants et de personnes âgées, il y a deux périodes de pointe: d'un an à 15 ans et de 55 à 70 ans.

Ce n'est pas une maladie unique, mais tout un groupe de processus pathologiques. Le nom spécifique dépend du type de vaisseau affecté: veine, artère, capillaire, etc..

La vascularite sur les jambes est un abus de langage. Nous parlons de la défaite des vaisseaux des membres inférieurs. Extérieurement, il se manifeste par des éruptions cutanées rouges ou violettes abondantes, appelées à tort vascularite sur les jambes. En fait, il s'agit d'une éruption hémorragique, un signe externe typique de vascularite..

Le diagnostic n'est pas difficile. Le traitement est urgent, généralement en milieu hospitalier. Les maladies sont extrêmement sensibles au temps de prise en charge et à sa qualité, en termes de pronostic.

Mécanisme de développement

La voie exacte de la formation du processus pathologique n'est pas connue. La question est étudiée par des théoriciens et des praticiens. Cependant, nous pouvons dire au moins deux facteurs clés dans la formation du problème.

  • Le premier et principal est une réaction auto-immune. Les propres défenses du corps humain, conçues pour résister aux envahisseurs: les virus, les bactéries et autres commencent à détruire les propres cellules du corps.

En particulier, le revêtement intérieur des vaisseaux en souffre. Pourquoi cela se produit-il également n'est pas tout à fait clair. On suppose que l'échec est provoqué par la prise de médicaments, des infections passées.

L'hypersensibilisation se produit également à la suite de réactions allergiques actuelles ou chroniques, d'intoxication par des toxines (par exemple, les déchets de vers). En d'autres termes, le corps devient trop sensible..

  • Le deuxième facteur important est l'infection virale, bactérienne et fongique. Il est également impossible de dire exactement quel rôle joue ce moment. Cependant, il n'exclut pas une origine auto-immune. Il est possible que les deux mécanismes coexistent pacifiquement chez un même patient..

De plus, le processus pathologique se déplace selon le scénario standard. L'inflammation se développe, affectant la paroi interne d'un vaisseau particulier - intima, endothélium. En soi, le diamètre de la lumière se rétrécit.

Une ischémie sévère avec une nutrition insuffisante des structures se forme. Dans ce cas, les effets résiduels sont toujours sévères. Les parois sont cicatrisées, épithélisées, le développement de formations de fibrine (adhérences) est possible.

Tout cela crée des barrières mécaniques. Le vaisseau perd son élasticité antérieure, ne peut se dilater normalement et remplir sa fonction principale de conduction du sang. Le résultat est une ischémie chronique.

Les complications ne vous font pas attendre. En l'absence d'aide compétente, la mort est presque inévitable.

La vascularite des membres inférieurs peut se terminer par une gangrène, selon les données statistiques, c'est cette localisation qui est la plus caractéristique du processus pathologique.

Classification

Le trouble peut être typé selon plusieurs critères. Le premier est le type de navire.

  • Artérite. Inflammation des principales structures qui fournissent au corps une saturation en oxygène et en nutriments (par exemple, l'aorte). Si ceux-ci sont endommagés, le dysfonctionnement des tissus augmente rapidement, une aide est donc nécessaire immédiatement. Les jours comptent, dans certains cas les heures.
  • Arteriolitis. Les navires de plus petit calibre sont touchés. La plupart des membres et des yeux sont touchés.
  • Phlébite. Inflammation des veines. Il se déroule relativement lentement, mais aboutit presque toujours à des conséquences désastreuses et invalidantes. Il n'y a pas non plus beaucoup de temps pour la réflexion. Nécessite une hospitalisation dans un hôpital spécialisé et le début de la thérapie.
  • Capillaire. Il est accompagné de symptômes minimes. Mais si un grand nombre de petits vaisseaux superficiels sont touchés, des complications dangereuses sont possibles. Le type exact dépend de l'emplacement et de la difficulté de l'affaire..

Formes

Le deuxième critère de classification est l'origine du processus pathologique. Il existe deux formes principales:

  • Primaire. Les raisons ne sont pas exactement connues. Il est principalement de nature idiopathique, les médecins ne sont pas en mesure d'identifier un facteur spécifique. On pense que le problème est d'origine auto-immune, comme le confirment les résultats des tests de laboratoire.

Mais même ici, le médecin arrive dans une impasse: on ne sait pas pourquoi les forces protectrices commencent à réagir de manière inadéquate à leurs propres tissus. Il reste à spéculer.

Le problème de la forme primaire est l'incapacité d'influencer la cause profonde, et donc de guérir complètement une telle vascularite. Nous devons faire face aux symptômes pendant les périodes d'exacerbation et supprimer l'immunité.

  • Secondaire. Il se développe dans le contexte des maladies infectieuses précédentes, des invasions helminthiques. À la suite de troubles systémiques. La cause peut être identifiée assez facilement..

Cela donne de grands espoirs pour une correction de qualité. Mais une guérison complète ne peut être obtenue avec la chronicité..

Étapes

Le troisième critère de classification est la gravité du processus pathologique. La vascularite est divisée en 3 étapes:

  • Poids léger. Il n'y a aucun symptôme en tant que tel ou leur intensité est négligeable. Le patient ignore souvent qu'il y a un problème. Il disparaît tout seul dans la plupart des cas. Cela progresse rarement et se complique. Peut entrer dans une phase chronique. La gravité des rechutes n'est pas toujours la même subtile.
  • Moyenne. Un tableau clinique prononcé est trouvé. La condition est modérément sévère. Un traitement urgent est nécessaire, car la régression indépendante de la pathologie est presque impossible.
  • Lourd. Elle s'accompagne de symptômes sévères. Le patient est dans une situation critique. Sans traitement hospitalier d'urgence, le taux de survie est légèrement supérieur à 1%.

En plus des symptômes des vaisseaux réels, la couche cutanée, des saignements intestinaux et une insuffisance rénale se développent. Les organes internes sont touchés. Qui devient finalement la cause de la mort humaine.

Il est également possible de distinguer des formes systémiques de vascularite (elles sont relativement rares, elles touchent de nombreux vaisseaux à la fois) et focales, localisées dans des structures individuelles: organes, membres.

La sévérité du parcours dépend peu du type selon ce critère. Il est nécessaire de considérer chaque situation séparément pour obtenir des informations précises.

Symptômes

Les signes du processus pathologique sont divers. Dépend considérablement de l'emplacement de la lésion. La manifestation typique et principale est une éruption cutanée. Elle est presque toujours présente.

La formation d'un tel se produit dans les tout premiers instants du début du processus pathologique.

La gravité dépend de l'agressivité de la maladie. En règle générale, au stade initial, nous parlons d'une petite quantité d'éruption cutanée. Ensuite, les papules, les taches ou d'autres types deviennent plus gros, ils se fondent en un seul foyer.

Dans la grande majorité des cas, les jambes sont touchées en premier. Ensuite, l'éruption se propage de manière expansive à d'autres parties du corps..

Par nature, il peut s'agir de taches arrondies rosâtres standard, de formations violettes, de papules, de cloques, d'urticaire, d'ulcères.

Quel que soit le type d'éruption cutanée, tous ces défauts cutanés sont finalement sujets au développement de l'érosion (ulcères), de la destruction (destruction) et de la nécrose (mort). C'est une question de temps.

La vascularite des jambes n'est pas une description précise. Mauvais terme. Il serait plus précis d'appeler ce symptôme une éruption hémorragique (purpura rhumatismal).

De plus, des signes d'intoxication générale du corps se développent avec maux de tête, nausées, vomissements, faiblesse, somnolence, manifestations asthéniques. Une augmentation de la température corporelle à des marques prononcées, au-dessus de 38 à 39 degrés, est possible. Le symptôme n'est pas toujours présent.

Les taches hémorragiques sur les jambes et les manifestations d'intoxication générale ne sont pas capables de régression indépendante. Ils existent tout au long de la pathologie..

Ce sont des éléments typiques du tableau clinique. De plus, tout dépend de la forme spécifique du trouble, de sa localisation.

  • La défaite du système respiratoire s'accompagne de nombreuses variantes du cours. De l'asthme bronchique à la pneumonie. La raison réside dans la violation du trophisme normal des structures. Une stagnation et des effets destructeurs indirects sur le cœur sont probables.
  • Implication du système nerveux. Détecté par des convulsions. Anomalies mentales de gravité variable, paralysie, parésie, faiblesse. Un accident vasculaire cérébral hémorragique est possible. Il se développe spontanément sans étape préalable.
  • Dommages aux articulations. Arthrite secondaire, inflammation des structures. Tout d'abord, les genoux sont impliqués, puis le processus passe à d'autres cartilages. Des résultats désactivants sont possibles sans traitement.
  • Perturbation des reins. Par le type de dysfonctionnement total, l'échec. Elle s'accompagne de douleurs dans la région lombaire, d'un œdème, de nausées, d'une augmentation de la pression artérielle (jusqu'à une hypertension maligne).
  • Dysfonctionnement visuel. Dans les cas bénins, elle s'accompagne d'une diminution de la gravité, dans les cas graves, d'une cécité complète. Transitoire ou permanent. Dépend de l'évolution du processus pathologique.
  • La défaite du tube digestif. Donne une image dyspeptique prononcée avec nausées, vomissements, ballonnements et flatulences, problèmes de selles, douleurs abdominales de nature diffuse.

Il n'est pas possible de spécifier la liste des symptômes. Parce qu'il existe un grand nombre de variantes cliniques de la vascularite dans le contexte de la défaite de l'un ou l'autre système. Il y aura plus de signes.

Les causes

Les facteurs exacts ne sont pas connus. Les médecins émettent certaines hypothèses et tirent des conclusions d'observations.

Il y a deux points principaux:

  • Hypersensibilisation du corps dans le contexte d'une maladie infectieuse, pathologie auto-immune actuelle, caractéristiques congénitales. S'accompagne d'une réponse inadéquate des défenses aux tissus corporels.
  • Dommages causés par un virus, une bactérie, un champignon.

Les facteurs de risque sont l'enfance, une tendance aux allergies et aux réactions chroniques actuelles, les vieilles années. Il est impossible d'en dire plus pour le moment.

Diagnostique

Elle est réalisée sous la surveillance d'un chirurgien vasculaire (ou d'un médecin généraliste s'il n'y en a pas), d'un phlébologue. Ce sont les principaux médecins qui travaillent avec des patients de profil similaire..

La vascularite est un problème interdisciplinaire, de sorte que l'aide de médecins tiers peut être nécessaire. Généralement prise en charge par un rhumatologue.

La liste des activités est standard:

  • Enquête orale. Il est nécessaire d'identifier les plaintes, d'enregistrer tous les symptômes par écrit et d'analyser les données. Ensuite, apportez le tableau clinique sous les diagnostics existants spécifiques et faites des hypothèses.
  • La collection Anamnèse vise à identifier l'origine présumée du processus pathologique. Ces deux enquêtes de routine jouent un rôle clé dans les travaux futurs du spécialiste. Par conséquent, les patients doivent savoir qu'ils ne peuvent rien cacher. Cela vaut la peine de parler au point, mais avec autant de détails que possible, en détail.
  • Évaluation visuelle des éruptions cutanées, des manifestations des organes et des tissus. Ces informations sont utilisées pour déterminer le type de trouble, la localisation, la gravité du cours et d'autres points..
  • Échographie Doppler des vaisseaux sanguins. Dans le cadre de l'évaluation de la vitesse et de la qualité du flux sanguin dans une zone spécifique suspectée d'être affectée par une vascularite.
  • Angiographie. Radiographie. Destiné à l'étude des caractéristiques anatomiques, des caractéristiques structurelles des artères, des veines et autres.
  • Une étape obligatoire est une analyse sanguine en laboratoire. Les analyses générales et biochimiques montrent une augmentation de la concentration de leucocytes, une vitesse de sédimentation élevée des érythrocytes, une augmentation prononcée de la CRP, protéine C-réactive, qui indique clairement une inflammation, avec une forte probabilité de genèse auto-immune.

C'est largement suffisant. Des techniques supplémentaires sont utilisées pour identifier les problèmes des organes et des systèmes. Par exemple, la radiographie pulmonaire et d'autres méthodes.

La question est décidée à la discrétion d'un spécialiste. Vous ne pouvez pas hésiter, donc l'hospitalisation est généralement recommandée. Dans des conditions stationnaires, il est possible d'obtenir le résultat plus rapidement.

Traitement

La thérapie est principalement conservatrice. Des procédures de nettoyage du sang sont effectuées si nécessaire.

Il y a plusieurs tâches. Le premier est le soulagement des symptômes. La seconde est l'inhibition des processus destructeurs et la restauration au moins partielle du flux sanguin.

Il est également obligatoire de prévenir les conséquences indésirables potentiellement mortelles..

Les médicaments d'un certain nombre de groupes pharmaceutiques sont utilisés:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens. AINS. Nimésulide, Ketorolac et autres. Ils provoquent de nombreux effets secondaires et nécessitent donc une utilisation prudente..
  • Glucocorticoïdes. Avoir le même effet. Cependant, il est plusieurs fois plus puissant. En conséquence, les risques liés à leur utilisation sont bien plus grands..
  • Cytostatiques. Dans les cas les plus difficiles, lorsque d'autres médicaments n'aident pas. Ces fonds sont utilisés non seulement dans le cadre de la chimiothérapie, mais leur effet est ici particulièrement prononcé. Ils ralentissent la division des cellules rapides, en particulier des cellules immunitaires, la réaction devient moins agressive, les manifestations sont arrêtées.
  • Agents antiplaquettaires. Empêche les caillots sanguins. Il normalise sa fluidité et ses propriétés rhéologiques. Aspirine et ses analogues plus modernes pour une utilisation à long terme. L'héparine (anticoagulant) est administrée dans le cadre d'une urgence.
  • Sorbants. Thioverol et analogues. Utilisé pour éliminer rapidement les substances dangereuses du corps.
  • Si nécessaire - antibiotiques, antifongiques, stimulants de la production d'interféron ou anticorps (combattre les virus).

Fondamentalement, la liste est limitée à ces groupes. En cas d'urgence, une purification du sang par plasmaphérèse, hémo- et immunosorption peut être nécessaire.

Le traitement de la vascularite des membres inférieurs est effectué avec l'utilisation de médicaments, les interventions chirurgicales ne sont pas pratiquées, sauf dans les cas critiques.

À l'avenir, des diagnostics par un allergologue-immunologue, l'identification des réponses à certaines substances et la correction du mode de vie en relation avec de nouvelles conditions sont présentés.

Par exemple, exclusion du contact avec la poussière, certains animaux, refus de certains aliments avec un changement de régime, si nécessaire, etc..

Le traitement de la vascularite des jambes prend de 3 semaines à 3 mois. La période de récupération complète approche six mois. Ça arrive un peu plus.

Prévoir

Le taux de survie avec des soins médicaux en temps opportun est de 96% et plus. Mais seulement si la thérapie est commencée tôt..

Les formes négligées, surtout si des complications se sont jointes, donnent une mortalité à peu près au même chiffre. Les chances de rester dans ce monde sont un peu plus de 3%.

Par conséquent, vous ne devez pas compter sur une guérison spontanée. C'est pratiquement irréaliste. Il est recommandé de consulter un médecin.

Il est impossible de guérir complètement la vascularite chronique. Seules les formes initiales de vascularite secondaire (survenant dans le contexte de maladies infectieuses antérieures) peuvent être guéries.

Complications possibles

  • AVC hémorragique.
  • Cécité due à la malnutrition de la rétine et du nerf optique.
  • Insuffisance rénale.
  • Saignement intestinal.
  • Déficit neurologique sévère.
  • Dysfonction respiratoire avec développement probable d'asphyxie.
  • Lésions articulaires avec destruction et déformation du cartilage.

Le résultat est une invalidité ou, beaucoup plus souvent, la mort.

finalement

La vascularite des vaisseaux des membres inférieurs est un processus pathologique extrêmement dangereux.

Nécessite une attention médicale urgente. Sinon, il n'y a pratiquement aucune chance de survie. Surtout quand les organes sont impliqués.

La déviation est diagnostiquée assez facilement, il est donc inutile de retarder. Spécialistes - chirurgiens (vasculaires, mais comme il y en a peu, surtout en dehors des capitales des pays de la CEI et de l'ex-Union, puis médecine générale), rhumatologues.

Symptômes et traitement de la vascularite des jambes

La vascularite est l'une des variétés de maladies inflammatoires des vaisseaux sanguins (capillaires, veines, artères), affectant leurs parois et de nature auto-immune. Il est une angiite. Le plus souvent, une vascularite sur les jambes apparaît en premier, mais la pathologie n'est pas de nature locale.

Classification

La maladie est divisée en de nombreuses sous-espèces, différant par les causes de développement, la localisation, la spécificité et le type de vaisseaux affectés. Il existe deux formes principales:

  • vascularite primaire (ou leucocytoclastique), qui est une maladie indépendante, et n'est pas accompagnée d'autres pathologies;
  • secondaire (ou rhumatoïde), se développant dans le contexte d'autres maladies - polyarthrite rhumatoïde, dermatomyosite, lupus érythémateux disséminé.

En outre, la vascularite des membres inférieurs est subdivisée en maladies des gros, moyens ou petits vaisseaux..

En termes de gravité, la pathologie est:

  • léger - l'éruption cutanée n'est pas abondante, l'état général d'une personne est inchangé;
  • moyen - l'éruption cutanée est clairement prononcée, des douleurs dans les articulations, dans l'analyse des érythrocytes urinaires sont détectées, le patient se sent faible, diminution de l'appétit;
  • sévère - éruptions cutanées pratiquement sur toute la surface du corps, modifications notables des articulations, insuffisance rénale se développe, saignements pulmonaires et intestinaux sont fréquents, l'état d'une personne est classé comme sévère.

Par localisation, la vascularite est divisée en segmentaire (lésion de zones individuelles) et systémique, lorsqu'un emplacement spécifique est absent. La deuxième option est la plus difficile dans le traitement, car l'inflammation vasculaire se produit dans différentes parties du corps, ce qui complique la possibilité d'un traitement adéquat.

En fonction de la taille des vaisseaux affectés et de la profondeur de leur apparition, vascularite superficielle et profonde.

Dans la pratique médicale, la maladie est également classée selon la méthode Ivanov, recommandée pour une utilisation:

  • dermique - lésion des vaisseaux de la couche supérieure de la peau, subdivisée, en fonction du tableau clinique, en plusieurs sous-espèces (hémorragique, urticarienne, ulcéreuse-nécrotique, etc.);
  • dermohypodermique - une maladie des vaisseaux situés entre les couches supérieures et profondes de la peau, se manifestant par une forme nodulaire, souvent avec ulcération;
  • hypodermique - lésions vasculaires dans les couches profondes de la peau, se manifestant souvent par une évolution nodulaire-ulcéreuse.

Chaque type et sous-espèce de la maladie a un tableau clinique distinct..

Symptômes et manifestations

Au stade initial de la vascularite, il n'y a pas de symptômes prononcés et il arrive que la maladie ne soit pas immédiatement reconnue. Malgré le fait que ses manifestations soient diverses, il existe des signes communs:

  • changements inflammatoires de la peau;
  • l'apparition d'œdème, d'éruption cutanée, d'hémorragie, de nécrose;
  • la lésion se manifeste symétriquement sur les deux jambes;
  • des éruptions cutanées apparaissent sous la forme de points rouges, de nodules, d'érosion, d'ulcères;
  • la manifestation initiale se produit principalement sur les tibias.

La vascularite est caractérisée par un purpura. Il s'agit d'une zone rougie qui s'élève au-dessus de la surface de la peau, qui peut être clairement ressentie avec vos doigts..

De plus, une personne ressent des douleurs articulaires et musculaires, une faiblesse générale, des démangeaisons et des brûlures dans les zones cutanées touchées, sa température dépasse 38 degrés.

Avec la défaite de vaisseaux de différentes tailles, les symptômes de la maladie sont quelque peu différents:

  1. Petits navires. Petites taches rouges sur les jambes, vésicules, ulcères superficiels, zones enflées et indurées. Une personne se plaint de crampes d'estomac, d'inflammation des yeux, éventuellement d'hémorragie dans les poumons.
  2. Navires moyens. Ganglions sous-cutanés, les zones touchées acquièrent une teinte bleuâtre, des ulcères profonds, une gangrène, une névrite apparaissent sur les doigts, les parois des vaisseaux sanguins deviennent plus minces. La pression artérielle du patient augmente, il y a un risque de crise cardiaque.
  3. Grands navires. Ecchymose, aorte élargie, pas de pouls.

De telles manifestations aident à déterminer uniquement le tableau clinique général. Pour un diagnostic fiable, les signes caractéristiques d'une certaine sous-espèce de vascularite sont identifiés.

Causes de la maladie

À ce jour, les causes du développement de la pathologie n'ont pas été entièrement comprises. Le principal facteur provoquant est considéré comme une défaillance du système immunitaire du corps. Une maladie infectieuse, en particulier virale, peut devenir une poussée..

Au fur et à mesure que l'inflammation progresse, elle affecte de plus en plus les vaisseaux, altérant l'apport sanguin à l'organe, ce qui entraîne une hémorragie, une nécrose, car en l'absence de nutrition adéquate, les cellules meurent.

Les facteurs suivants peuvent provoquer des lésions vasculaires des membres inférieurs:

  • rhumes fréquents sans traitement approprié;
  • prédisposition héréditaire;
  • inflammation de la glande thyroïde;
  • les maladies qui sont passées au stade chronique;
  • arthrite non traitée ou avancée;
  • tendance allergique.

Le stress constant, l'hypothermie, les traumatismes, la prise incontrôlée de certains médicaments ont un effet négatif.

Parfois, des ecchymoses apparaissent sur la peau avec l'éruption cutanée.

Les experts estiment que la cause de leur apparition est des maladies auto-immunes, tandis que dans d'autres cas, la vascularite provoque des maladies héréditaires et des affections causées par un dysfonctionnement de l'activité des organes internes.

Des ecchymoses apparaissent en raison de la fragilité accrue des capillaires, qui sont facilement endommagés par une légère pression sur la peau. S'ils surviennent symétriquement (dans la cheville, le genou), une vascularite hémorragique est diagnostiquée.

Ce que le médecin traite, comment la maladie est détectée

Lorsque les premiers signes indiquant cette maladie sont détectés, la personne s'intéresse au médecin qui la traite.

Si vous constatez des éruptions cutanées sur la peau des jambes et l'apparition de tout autre symptôme de vascularite, vous devriez consulter un médecin. Pour poser le bon diagnostic, il enverra en consultation à des spécialistes restreints - un dermatologue, un rhumatologue, un neurologue, un allergologue, un hématologue et autres..

Le médecin traitant prescrit un examen complémentaire:

  • analyse clinique et biochimique du sang, de l'urine;
  • ECG, rayons X, échographie;
  • biopsie;
  • analyse immunologique.

Le plus souvent, si la maladie est détectée pour la première fois, le diagnostic final est posé par un rhumatologue, qui, si nécessaire, oriente le patient vers un spécialiste de profil étroit. Sur la base de la conclusion disponible, il prescrit un traitement visant à éliminer la cause qui a causé la vascularite.

Après la fin du traitement, le patient doit être observé par les médecins compétents pendant deux ans afin d'éviter les rechutes..

Traitement

Se débarrasser de la vascularite nécessite des médicaments. Dans chaque cas, la thérapie est sélectionnée individuellement après avoir établi la forme exacte de la maladie.

Méthodes traditionnelles

Le traitement classique consiste à prendre des médicaments tels que:

  • les anti-inflammatoires non hormonaux ("Naproxen", "Indométacine"), soulageant l'inflammation, la douleur, mais ils sont contre-indiqués en cas d'ulcères d'estomac, de maladies rénales et hépatiques, pendant la grossesse;
  • des médicaments glucocorticostéroïdes, tels que la prednisolone, pour supprimer le système immunitaire, qui est devenu agressif pour son propre corps;
  • des substances cytostatiques («cyclophosphamide») qui ralentissent la division cellulaire;
  • antihistaminiques («Suprastin»), si une forme nodulaire-érythémateuse de la maladie a été diagnostiquée;
  • des produits contenant de la vitamine C et du calcium, qui aident à maintenir le tonus vasculaire et à prévenir la fragilité.

En plus des comprimés, des préparations externes sont prescrites - des pommades à usage local (Iruksol, Solcoseryl). Les zones touchées peuvent être lubrifiées avec du vert brillant ordinaire. La chaleur sèche est utilisée pour réduire les nodules; les applications avec Dimexidum sont utilisées pour réduire les douleurs articulaires..

Des procédures physiothérapeutiques seront utiles - irradiation sanguine aux ultraviolets, plasmaphérèse, oxygénothérapie.

Thérapie traditionnelle

Les remèdes populaires ont également un effet positif dans le traitement de la vascularite. Afin d'éviter des conséquences négatives, vous devriez consulter un médecin avant de les utiliser..

Pour une utilisation thérapeutique:

  • décoctions de violettes, collection de feuilles d'ortie, renouée, fleurs de sureau, achillée millefeuille, baies de sophora du Japon;
  • onguents faits maison à partir d'un mélange de bourgeons de bouleau et de graisse intérieure, de résine de pin, avec lesquels vous pouvez enduire les taches douloureuses;
  • infusion de sureau, teinture alcoolisée de citron.

Le traitement avec des décoctions de plantes contenant des vitamines est utile. Feuilles de cassis, millepertuis, églantier sont utilisés.

Pour améliorer l'apport sanguin aux jambes, des exercices tels que «vélo», «ciseaux», «bouleau», levage jusqu'au bout des doigts sont présentés.

Effets

Le danger de la maladie réside dans le fait que des pathologies d'organes se développent en raison d'une altération du flux sanguin..

Si vous commencez la maladie ou ne terminez pas tout le traitement, cela peut entraîner de graves problèmes:

  • développement d'une insuffisance rénale ou hépatique;
  • obstruction intestinale;
  • l'apparition de névrite, névralgie.

Le développement de processus pathologiques dans l'intestin provoque une inflammation, une péritonite, une septicémie.

Prévention et nutrition

Après le traitement, des mesures préventives doivent être suivies, notamment:

  • renforcement du système immunitaire (durcissement, activité physique modérée);
  • refus de boire de l'alcool, fumer;
  • prendre des vitamines.

De plus, il faut éviter l'hypothermie, les situations stressantes, adhérer à un régime de sommeil et de repos..

La natation et la randonnée auront un effet positif. Souvent, les experts recommandent de porter des bas de compression pour favoriser une circulation sanguine normale..

Avec un diagnostic rapide et un traitement adéquat, la maladie peut être guérie. Pendant et après le traitement, un régime alimentaire spécifique doit être suivi pour éviter les rechutes..

Il est nécessaire d'exclure les produits dangereux et provoquant des réactions allergiques:

  • agrumes;
  • produits de chocolat, miel;
  • café fort, thé;
  • aliments salés, épicés, frits, en conserve.

Les repas doivent être légers et sains: soupes de légumes, céréales, gelée, thé vert pour renforcer les vaisseaux sanguins, produits laitiers fermentés. Il est recommandé de consommer les légumes sous forme de purée, il est préférable de cuire à la vapeur ou de faire bouillir les aliments.

Vascularite cutanée - causes, types (hémorragiques, allergiques, utérins, etc.), symptômes. Photo de vascularite de la peau chez les enfants et les adultes sur les jambes, les bras et le tronc

Le site fournit des informations générales à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Une consultation spécialisée est requise!

La vascularite cutanée est tout un groupe de maladies différentes, unies par une caractéristique commune - la présence d'un processus inflammatoire dans la paroi des vaisseaux sanguins de la peau et du tissu sous-cutané. C'est-à-dire que le terme "vascularite de la peau" signifie non pas une, mais plusieurs maladies différentes dans lesquelles il existe une inflammation des vaisseaux de la peau et du tissu sous-cutané, à la suite de laquelle ils sont unis par la généralité des signes cliniques et des principes de la thérapie. Les facteurs causaux de la vascularite cutanée sont divers..

Points communs et différences entre les notions de "vascularite cutanée", "vascularite allergique de la peau", "vascularite nécrosante de la peau" et "vascularite limitée à la peau"

Étant donné que le terme «vascularite de la peau» désigne un groupe de diverses maladies unies par la présence d'un processus inflammatoire dans la peau et le tissu sous-cutané, il est évident que, d'une part, ce nom de groupe peut être périodiquement révisé en relation avec les caractéristiques nouvellement identifiées des pathologies, et d'autre part, être différent dans différents pays.

La vascularite cutanée est un terme adopté dans l'environnement médical russophone depuis longtemps. Cependant, ces dernières années, dans le cadre de la clarification des catégories de classification et de l'identification de nouvelles caractéristiques de la pathogenèse des maladies inflammatoires de la peau et du tissu sous-cutané, un terme différent a été adopté pour désigner le même groupe de maladies - la vascularite limitée à la peau. Autrement dit, «vascularite de la peau» et «vascularite limitée à la peau» sont deux termes synonymes utilisés pour désigner le même groupe de pathologies.

Le terme «vascularite cutanée allergique» est souvent utilisé. De plus, dans de nombreux cas, le terme «vascularite cutanée allergique» a la même signification que le terme «vascularite cutanée». Par conséquent, ces termes sont souvent utilisés de manière interchangeable. Cependant, ce n'est pas tout à fait vrai..

Le fait est que dans la littérature scientifique, le terme «vascularite allergique de la peau» désigne une partie des maladies incluses dans le groupe des vascularites de la peau, dans laquelle la lésion inflammatoire des vaisseaux de la peau et du tissu sous-cutané est primaire et non secondaire par rapport à toute autre maladie (par exemple, la tuberculose, lupus érythémateux disséminé, etc.). Et comme ce sont ces vascularites primaires de la peau qui ne sont causées par aucune autre maladie qui sont le plus souvent considérées, leur nom «vascularite allergique de la peau» est en fait synonyme du terme «vascularite cutanée».

Le terme «vascularite cutanée nécrosante» est utilisé par certains auteurs comme remplacement ou synonyme du terme «vascularite cutanée allergique». Par conséquent, la vascularite cutanée nécrosante est la même que la vascularite cutanée allergique..

Brèves caractéristiques de la vascularite cutanée

La vascularite cutanée, également appelée angiite, est un groupe de dermatoses dans lequel il existe toujours un processus inflammatoire dans les vaisseaux sanguins de la peau ou du tissu sous-cutané. Le processus inflammatoire dans les vaisseaux n'est pas spécifique, c'est-à-dire qu'il peut être causé par divers facteurs, tels que immunitaire, allergique, infectieux, etc..

La vascularite cutanée est relativement rare, avec une moyenne de 38 cas par million de personnes dans le monde. La maladie se développe plus souvent chez les femmes que chez les hommes.

La complexité de la description de la vascularite cutanée est due au fait que jusqu'à présent, il n'y a pas de classifications généralement acceptées ni même de base terminologique concernant ce groupe de maladies. Aujourd'hui, environ 50 maladies différentes sont appelées vascularite de la peau, dont certaines sont des pathologies complètement différentes à la fois dans la nature du cours et dans les facteurs causaux, et l'autre partie est très similaire les unes aux autres ou même considérées comme des stades de la même maladie..

Cependant, malgré cette incohérence dans les classifications de la vascularite, primaire et secondaire se distinguent parmi eux en deux groupes principaux. La vascularite primaire est un groupe de maladies dans lesquelles le processus inflammatoire dans les vaisseaux de la peau et du tissu sous-cutané est primaire et n'est causé par aucune autre maladie. La vascularite primaire est généralement appelée vascularite allergique de la peau, car toutes les maladies de ce groupe impliquent le système immunitaire dans le processus inflammatoire..

Les vascularites secondaires, à proprement parler, ne sont pas des maladies indépendantes, mais sont un syndrome cutané associé et causé par toute autre maladie infectieuse (syphilis, tuberculose, typhus, etc.), toxique (saturnisme, etc.), auto-immune (systémique lupus érythémateux, dermatomyosite, sclérodermie systémique, etc.) ou de nature néoplasique (cancer des poumons, des reins, du sang, etc.). Autrement dit, la vascularite secondaire est toujours causée par une autre maladie sous-jacente et n'est donc pas une pathologie indépendante, mais seulement un syndrome, qui est l'une des manifestations de la maladie sous-jacente de la peau.

En conséquence, ce matériel se concentrera sur les vascularites primaires, car ce sont elles qui sont des maladies indépendantes et non des syndromes cutanés associés à diverses pathologies..

La vascularite primaire de la peau peut passer d'un processus limité à des pathologies systémiques, dans lesquelles les structures non seulement de la peau, mais également des organes internes et des systèmes vitaux sont endommagées. Dans le cas de la transformation de la vascularite cutanée en processus pathologiques systémiques, les organes vitaux sont endommagés, ce qui entraîne de graves complications potentiellement mortelles. C'est pourquoi il est important de diagnostiquer et de traiter en temps opportun les vascularites cutanées afin d'éviter qu'elles ne se transforment en un processus pathologique systémique à haut risque de décès..

La vascularite cutanée est une maladie polyétiologique - c'est-à-dire qu'elle se développe sous l'influence non pas d'un, mais de plusieurs facteurs causaux à la fois. Les causes les plus courantes de vascularite sont diverses infections, aiguës et chroniques. Ainsi, une vascularite peut se développer sous l'influence d'infections bactériennes (staphylocoques, streptocoques, entérocoques, yersiniose, mycobactéries), d'infections virales (virus Epstein-Barr, hépatites B et C, virus de l'immunodéficience humaine, parvovirus, cytomégalovirus, virus de l'herpès simplex. et les infections fongiques (candidose, aspergillose, etc.). Si une personne a des maladies infectieuses, les microbes pathogènes des organes et des tissus interagissent avec les anticorps produits par le système immunitaire pour les détruire et former des complexes immuns. De tels complexes immuns circulent avec la circulation sanguine dans tout le corps et se déposent sur les parois des vaisseaux sanguins, provoquant des dommages et une inflammation..

En outre, la cause de la vascularite peut être la prise de certains médicaments, tels que les antibiotiques des groupes pénicilline, tétracyclines et céphalosporines, sulfamides, diurétiques (furosémide et hypothiazide), anticonvulsivants (phénytoïne) et allopurinol. Le système immunitaire produit également des anticorps contre ces médicaments qui, lorsqu'ils sont combinés avec des médicaments, forment des complexes immuns qui endommagent les parois des vaisseaux sanguins..

Dans des cas plus rares, divers néoplasmes sont à l'origine d'une vascularite cutanée. Le fait est que les tumeurs produisent des protéines défectueuses qui sont perçues par le système immunitaire comme étrangères et, par conséquent, sujettes à destruction. En conséquence, le système immunitaire produit des anticorps qui se lient aux protéines défectueuses, forment des complexes immuns qui se déposent sur les parois des vaisseaux sanguins et y provoquent des dommages et une inflammation..

En outre, un rôle important dans le développement de la vascularite cutanée est joué par diverses variantes d'intoxication chronique (empoisonnement), de maladies endocriniennes (par exemple, diabète sucré, hypothyroïdie, hyperthyroïdie, etc.), de troubles métaboliques, d'hypothermie ou de surchauffe, de stress physique ou mental excessif, de stase du sang veineux ou photosensibilité (sensibilité accrue au rayonnement solaire).

Les symptômes cliniques de la vascularite sont très divers en fonction de la maladie vasculaire spécifique de la peau. Cependant, malgré la grande variabilité des symptômes cliniques, toutes les maladies incluses dans le groupe des vascularites cutanées présentent des symptômes communs, tels que:

  • Modifications inflammatoires de la peau;
  • Tendance de la peau au gonflement, aux éruptions cutanées, aux hémorragies et à la nécrose;
  • Symétrie de la lésion (les lésions apparaissent simultanément sur les deux jambes, ou sur les côtés gauche et droit du corps, etc.);
  • Polymorphisme des éléments de l'éruption cutanée (taches, purpura, nodules, nécrose, croûtes, ulcères, érosion, etc.);
  • Localisation primaire et prédominante des blessures aux jambes (tibias);
  • La présence de toutes maladies vasculaires, allergiques, rhumatismales, auto-immunes et autres maladies systémiques concomitantes;
  • La présence d'une relation causale entre la maladie infectieuse transférée ou l'utilisation d'un médicament et la première manifestation de la vascularite;
  • Évolution aiguë ou chronique.

Un symptôme très important et toujours présent dans la vascularite est une éruption cutanée. De plus, la nature de l'éruption cutanée est très diverse - il s'agit de taches, purpura, nœuds, nécrose, croûtes, érosion, ulcères, etc. Mais le signe principal de la vascularite est la présence d'un purpura palpable, c'est-à-dire une rougeur qui dépasse considérablement le reste de la peau et, par conséquent, peut être ressentie avec vos doigts..

Le traitement de la vascularite cutanée repose sur la détermination de l'activité du processus pathologique, le degré de lésion tissulaire, ainsi que sur l'évaluation de la nature systémique de la maladie. S'il était possible d'établir la cause de la vascularite, une thérapie visant à éliminer ce facteur est obligatoire. De plus, un traitement symptomatique est obligatoire, visant à arrêter le processus inflammatoire, à guérir les lésions cutanées, à normaliser l'état des vaisseaux sanguins et à prévenir les rechutes. Si la cause n'a pas pu être établie, seul un traitement symptomatique est effectué..

Pour le traitement de la vascularite, dans laquelle non seulement la peau est affectée (vascularite hémorragique), la prednisolone, les médicaments du groupe AINS (indométacine, ibuprofène, nimésulide, diclofénac, aspirine, etc.), les anticoagulants (héparine), les antiagrégants plaquettaires (clopidogrel, etc.).) et acide nicotinique. Si ces médicaments sont inefficaces, la procédure de plasmaphérèse est effectuée afin d'éliminer les complexes immuns circulants de la circulation sanguine qui endommagent les parois des vaisseaux sanguins.

Pour le traitement symptomatique de toutes les autres vascularites de la peau, des médicaments du groupe AINS sont utilisés (par exemple, indométacine, ibuprofène, diclofénac, nimésulide, etc.), des salicylates (aspirine, etc.), des préparations de calcium, des vitamines P, C et E, des vasodilatateurs (nicotinate de xanthinol, Pentoxifylline, etc.), anticoagulants (héparine), antiagrégants plaquettaires (Clopidogrel), prednisolone, cytostatiques (méthotrexate, etc.), solutions de détoxification (solution saline, Gemodez, etc.), solution d'iodure de potassium à 2% (uniquement pour l'érythème noueux), ainsi que des méthodes de physiothérapie telles que la thérapie ultra-haute fréquence, la diathermie, l'inductothermie, les ultrasons à l'hydrocortisone, l'irradiation ultraviolette.

En tant que moyen de thérapie externe pour toute vascularite pour la guérison des blessures, des solutions à 1 à 2% de bleu de méthylène, des pommades favorisant l'épithélisation (Solcoseryl, Actovegin, etc.), des pommades contenant des glucocorticoïdes (pommade à la dexaméthasone, pommade à l'hydrocortisone, dexazone, Maxidex, etc.) sont utilisées., onguents avec enzymes (Iruksol, Himopsin, etc.), ainsi que des applications avec Dimexidum.

Après la disparition des symptômes cliniques, le traitement de la vascularite ne s'arrête pas, mais se poursuit jusqu'à ce que les tests de laboratoire soient complètement normalisés. Après normalisation des tests, un traitement d'entretien est effectué pendant 6 à 12 mois.

Vascularite cutanée - quelle est cette maladie? Causes, symptômes (éruption hémorragique, polyarthrite rhumatoïde), diagnostic, conséquences - vidéo

Vascularite cutanée - classification

Actuellement, il n'existe pas de classification unique généralement acceptée des vascularites. Par conséquent, les médecins et les scientifiques utilisent différentes classifications basées sur certains critères sous-tendant la division de la vascularite en variétés. Considérez les différentes classifications de la vascularite cutanée utilisées par les médecins et les scientifiques du monde entier à l'heure actuelle..

Classification W.M. Sams

Selon le W.M. Sams, vascularite cutanée, en fonction des caractéristiques de la pathogenèse (développement de la pathologie), sont divisés dans les groupes suivants:

1. Vascularite leucocytoclastique:

  • vascularite leucocytoclastique (vascularite allergique de Ruiter);
  • vascularite utriculaire;
  • cryoglobulinémie mixte essentielle;
  • Purpura hypergammaglobulinémique de Waldenström;
  • érythème surélevé persistant;
  • érythème polymorphe exsudatif;
  • parapsoriasis lichénoïde.
2. Vascularite rhumatismale. Ils sont secondaires et se développent dans le contexte du lupus érythémateux disséminé, de la polyarthrite rhumatoïde et de la dermatomyosite.

3. Vascularite granulomateuse:

  • angiite granulomateuse allergique;
  • granulome du visage;
  • Granulomatose de Wegener;
  • le granulome est annulaire;
  • nécrobiose lipoïde;
  • nodules rhumatismaux.
4. Périartérite noueuse (type cutané et classique).

5. Artérite à cellules géantes (artérite temporale, polymyalgie rhumatismale, maladie de Takayasu).

La classification ci-dessus est principalement utilisée par les médecins des pays anglophones. Dans les pays de l'ex-URSS, ainsi que dans les pays d'Europe continentale, cette classification de la vascularite n'est pratiquement pas utilisée..

Classification de la conférence de consensus de Chapel Hill 1992

Une classification plus moderne de la vascularite utilisée dans le monde anglophone est The Chapel Hill Consensus Conference 1992. Selon cette classification, la vascularite cutanée est divisée en groupes suivants:

1. Vascularite affectant les gros vaisseaux de la peau:

  • Artérite à cellules géantes (artérite temporale, polymyalgie rhumatismale);
  • Artérite Takayasu.
2. Vascularite avec lésions vasculaires de la peau de calibre moyen:
  • Périartérite noueuse;
  • Maladie de Kawasaki.
3. Vascularite affectant les petits vaisseaux de la peau:
  • Granulomatose de Wegener;
  • Syndrome de Chega-Strauss;
  • Polyangéite microscopique;
  • Purpura (vascularite hémorragique) de Schönlein-Henoch;
  • Vascularite cryoglobulinémique;
  • Vascularite leucocytoclastique (vascularite allergique de Ruiter).
4. Vascularite cutanée ANCA positive (vascularite mixte affectant les vaisseaux de moyen et petit calibre):
  • Granulomatose de Wegener;
  • Syndrome de Chega-Strauss;
  • Maladie de Kawasaki;
  • Vascularite utriculaire;
  • Érythème surélevé persistant;
  • Granulome du visage;
  • Œdème hémorragique aigu chez les nourrissons (maladie de Filkenstein).
Dans les pays de l'ex-URSS, deux autres classifications de la vascularite cutanée sont le plus souvent utilisées, proposées par Pavlov et Shaposhnikov, ainsi qu'Ivanova. Ces classifications comprennent un plus grand nombre de maladies différentes que les classifications des pays anglophones. Par conséquent, les médecins et les scientifiques de l'école de médecine soviétique et de ses écoles successives préfèrent précisément ces classifications, qui permettent de combiner et de classer un nombre beaucoup plus grand de pathologies inflammatoires différentes des vaisseaux cutanés..

Classification de Pavlov et Shaposhnikov

Selon la classification de Pavlov et Shaposhnikov, la vascularite de la peau est divisée en types suivants:

Vascularite profonde de la peau (les vaisseaux qui se trouvent profondément dans l'épaisseur de la peau sont touchés):

1. Érythème noueux aigu.

2. Érythème noueux chronique:

  • Vascularite nodulaire de Montgomery-O'Leary-Barker (forme commune);
  • Érythème noueux migrateur de Beferstedt;
  • Hypodermite migratoire subaiguë de Vilanova-Pignol.
Vascularite superficielle de la peau (les vaisseaux situés dans les couches superficielles de la peau sont affectés):

1. Vascularite allergique:

  • Vascularite hémorragique (maladie de Schönlein-Henoch, capillarotoxicose hémorragique);
  • Artériolite allergique de Ruiter (vascularite leucocytoclastique, vascularite cutanée polymorphe, syndrome de Gugereau-Duperre, maladie de Gugere-Ruiter, vascularite nécrosante);
  • Vascularite nodulaire nécrosante (vascularite papulonécrotique, dermatite nodulaire de Werther-Dumling);
  • Microbide leucoclastique hémorragique (microbide Micher-Stork);
  • Parapsoriasis lichénoïde aigu de la variole de Habermann-Mucha;
  • Angiite allergoïde disséminée de Roskam.
2. Capillarite chronique (hémosidérose, dermatoses pigmentées hémorragiques). Les maladies liées à la capillarite sont souvent des étapes du même processus pathologique et peuvent être détectées simultanément chez la même personne. Les maladies suivantes sont appelées capillarite:
  • Purpura télangiectatique en forme d'anneau (maladie de Mayocchi);
  • Maladie de Schamberg (dermatose pigmentée progressive);
  • Dermatite pigmentaire lichénoïde pourpre (syndrome de Gugereau-Blum);
  • Purpura eczématoïde de Dukas-Kapetanakis;
  • Purpura démangeaisons de Leventhal;
  • Purpura télangiectatique arqué de Touraine;
  • Angiodermatite pigmentée pourpre (dermatite ocre, syndrome de Favre-She);
  • L'atrophie blanche de Milian;
  • Hémosidérose sénile maillée;
  • Purpura orthostatique.
Vascularite dermohypodermique (les vaisseaux situés à la frontière entre les couches profondes et superficielles de la peau sont affectés):
  • Livedo-angiitis (forme cutanée de périartérite nodulaire).

Classification d'Ivanov de la vascularite de la peau

Enfin, la classification d'Ivanov de la vascularite de la peau, actuellement recommandée par le ministère russe de la Santé, est considérée comme la plus complète et la plus détaillée. La classification d'Ivanov est basée sur la profondeur des vaisseaux endommagés dans l'épaisseur de la peau et vous permet de combiner des pathologies disparates, en les présentant comme différents types du même processus pathologique. Par conséquent, chaque type de processus pathologique de la classification d'Ivanov correspond aux noms traditionnels des maladies considérées comme des manifestations de ce type de vascularite. Selon cette classification, la vascularite cutanée est divisée en groupes suivants:

Angiite cutanée (les vaisseaux de la couche superficielle de la peau sont affectés):

1. Angiite dermique polymorphe (les noms historiques de la maladie suivants correspondent à ce nom: artériolite allergique de Ruiter (vascularite leucocytoclastique, syndrome de Gougère-Duperr, maladie de Gougère-Ruiter, vascularite nécrosante)). Cette maladie peut survenir dans les types cliniques suivants:

  • Type utricar (ce type de vascularite utérine se produit);
  • Type hémorragique (selon ce type, les maladies suivantes se produisent: vascularite hémorragique (purpura anaphylactoïde de Schönlein-Henoch, toxicose capillaire hémorragique) et microbide leucocytoclastique hémorragique de Mischer-Stork);
  • Type papulonodulaire (selon ce type, l'allergide cutané nodulaire Guzhero procède);
  • Type papulonécrotique (la dermatite nodulaire nécrosante de Werther-Dumling se déroule selon ce type);
  • Type ulcéreux pustuleux (dermatite ulcéreuse, pyoderma gangrenosum);
  • Type ulcératif nécrotique (purpura de foudre);
  • Type en fait polymorphe (ce type est caractérisé par le syndrome de Gugereau-Duperre à trois symptômes (angiite de Ruiter polymorphe nodulaire)).
2. Purpura pigmentaire chronique de Schamberg-Mayocchi (ce nom correspond aux noms historiquement établis suivants d'un groupe de maladies: hémosidérose, dermatoses hémorragiques pigmentées, maladie de Schamberg-Mayocchi):
  • Type pétéchial (la maladie de Shamberg évolue selon ce type);
  • Type télangiectatique (selon ce type, le purpura télangiectatique en forme d'anneau de Maiocchi et le purpura télangiectatique arqué de Touraine se produisent);
  • Le type lichénoïde (dermatite pigmentaire lichénoïde pourpre (syndrome de Gugere-Blum) se déroule selon ce type);
  • Type eczématoïde (purpura eczématoïde de Dukas-Kapetanakis procède selon ce type).
Angiite dermohypodermique (les vaisseaux situés à la frontière entre les couches profondes et superficielles de la peau sont affectés):
  • Livedo-angiitis - ce type de forme cutanée de périartérite nodulaire (vascularite nécrosante, vécu avec ganglions, vécu avec ulcération).
Angiite hypodermique (les vaisseaux situés dans les couches profondes de la peau sont touchés):

1. Vascularite nodulaire:

  • Érythème noueux aigu;
  • Érythème noueux chronique (vascularite noueuse);
  • Érythème noueux migrant (subaigu) (selon ce type, les maladies suivantes surviennent: hypodermite de Vilanova-Pignol, érythème noueux migrateur de Beferstedt, maladie de Wilanova).
2. Vascularite ulcéreuse nodulaire.

Les premiers symptômes de la vascularite sur les jambes et les options de son traitement: des méthodes alternatives ou des pilules aideront-elles?

Les symptômes de vascularite sur les jambes n'apparaissent pas immédiatement, ce qui complique la détection rapide de la maladie. L'utilisation de recettes de médecine traditionnelle pour réduire la manifestation de la maladie n'est efficace qu'en association avec un traitement traditionnel.

  1. Vascularite sur les jambes: symptômes, traitement et nutrition préventive
  2. Symptômes
  3. Est-il possible de guérir la vascularite des jambes à la maison
  4. Comment traiter au mieux la vascularite à la maison
  5. Liste de recettes pour les méthodes alternatives d'exposition chez les adultes
  6. Prescriptions pour le traitement de la vascularite des membres inférieurs chez les enfants
  7. Liste des onguents topiques
  8. Nutrition préventive
  9. Prévoir
  10. Vidéo utile

Vascularite sur les jambes: symptômes, traitement et nutrition préventive

La vascularite des jambes est une maladie complexe. Au cours du développement de la pathologie, les vaisseaux sanguins (principalement les petits) sont affectés, un processus inflammatoire se produit.

La lumière des vaisseaux se rétrécit, ce qui conduit au fait que la peau des membres inférieurs ne reçoit pas suffisamment d'oxygène et les nutriments nécessaires.

Symptômes

Au stade initial du développement de la maladie, les symptômes prononcés sont pour la plupart absents. Par conséquent, le plus souvent, la maladie ne peut pas être détectée à temps..

Les caractéristiques communes incluent:

  • démangeaison;
  • gonflement;
  • l'apparition de la température corporelle;
  • douleur musculaire;
  • brûlure de la peau affectée;
  • éruption cutanée rouge et ronde;
  • l'apparition de nodules.

Est-il possible de guérir la vascularite des jambes à la maison

Un patient atteint de vascularite des membres inférieurs est hospitalisé principalement pour des formes modérées et sévères de la maladie. Au stade initial, vous pouvez utiliser un médicament à domicile, mais il est impossible de guérir complètement la pathologie sans l'utilisation de préparations pharmaceutiques. Pour réduire les symptômes, vous devrez tout d'abord reconsidérer votre alimentation et votre mode de vie (limiter l'activité physique).

L'utilisation de méthodes alternatives est recommandée pour être convenue avec un médecin afin d'éviter la progression de la pathologie. Le traitement à domicile de la vascularite implique l'utilisation de pommades et de compresses d'herbes médicinales, ainsi que la consommation de décoctions et de teintures. Déjà après quelques jours de traitement à domicile, le patient devrait remarquer une diminution des démangeaisons, des brûlures, une diminution de la température corporelle et un blanchiment des éruptions cutanées.

Comment traiter au mieux la vascularite à la maison

Les prescriptions faites maison sont efficaces pour réduire les symptômes cliniques au début de la maladie. La thérapie est mieux faite de manière globale..

Cela signifie qu'il est nécessaire de traiter la pathologie, à la fois extérieurement (avec des pommades topiques, des compresses, des lotions) et de l'intérieur (avec des décoctions, des infusions et des teintures).

Liste de recettes pour les méthodes alternatives d'exposition chez les adultes

Il existe de nombreuses méthodes de traitement à domicile, mais avant de les utiliser, il est important de s'assurer que le diagnostic est correct et qu'il n'y a pas de réactions allergiques au remède choisi..

Décoctions et teintures:

  1. Broyez 4 à 5 citrons dans un bol mélangeur. Ajoutez 4 à 5 cuillères à soupe. clous de girofle (séchés), 2 tasses de sucre. Remuez et versez le mélange dans un bocal. Verser avec de la vodka ou du moonshine dans un volume de 500 ml. Laisser dans un endroit sombre pendant 13 à 14 jours. Prendre 15 ml de teinture une fois par jour avant les repas.
  2. Ajoutez 2 pincées de fleur de sureau noire à 250 ml d'eau bouillante. Placez le récipient dans un bain-marie. Faire bouillir pendant 20-25 minutes. Filtrer le bouillon fini de la manière habituelle, après quoi vous pouvez commencer le traitement selon le schéma suivant: prenez un demi-verre trois fois par jour avant de manger.
  3. Versez un verre d'eau bouillante sur 1 cuillère à soupe. feuilles de baies. Laisser infuser toute la nuit. Le matin, ajoutez 2 c. mon chéri. Boire à jeun. Prenez l'infusion uniquement fraîchement préparée.

Prescriptions pour le traitement de la vascularite des membres inférieurs chez les enfants

La particularité du traitement des vaisseaux sanguins enflammés sur les jambes d'un enfant est que vous devez aborder avec soin le choix d'un remède et vérifier la réponse du corps aux réactions allergiques.

Comment traiter la vascularite des jambes chez les enfants à la maison:

  1. Incorporer 2 c. fleurs de sureau, feuilles de menthe et herbe de lierre des champs. Ajoutez 70 ml d'eau bouillante, mettez sur feu doux. Cuire 3-3,5 minutes. Laissez infuser. Appliquez la masse obtenue sur de la gaze et une serviette propre et appliquez sur la peau affectée. Corrigez de manière pratique. Laver à l'eau tiède après 20 minutes.
  2. Mélangez 1 cuillère à soupe chacun. feuilles d'ortie, achillée millefeuille, fleurs de sureau noir et renouée. Versez 1 cuillère à soupe avec un verre d'eau bouillante. mélange médicinal sec et laisser reposer 1 heure. Souche. Donnez à l'enfant 80-120 ml au chaud trois fois par jour.
  3. Prenez 1 cuillère à soupe. racines de réglisse, versez une tasse d'eau bouillante et mettez au bain-marie pendant 20 minutes. Filtrer le bouillon et donner chaud à 1 cuillère à soupe. 4 fois par jour (avant les repas).

Il est recommandé d'ajouter des thés vitaminés des feuilles d'arbres fruitiers et d'arbustes à l'alimentation quotidienne. Le cassis est très utile. Il contient de la vitamine K, qui renforce les parois des vaisseaux sanguins. Vous devez manger des baies et préparer du thé à partir des feuilles du buisson.

Liste des onguents topiques

Un traitement externe avec des pommades locales améliorera l'état des vaisseaux sanguins, accélérera la régénération de la peau et réduira l'inflammation.

  • Levomekol;
  • Troxevasin;
  • Solcoseryl;
  • Advantant;
  • Troxerutin;
  • Iruksol;
  • Actovegin;
  • Bétaméthasone.

En cas de lésions cutanées sévères et d'apparition de plaies sur les jambes, il est recommandé de faire des lotions à base de trypsine ou de chymotrypsine.

Nutrition préventive

Afin d'éviter une exacerbation de la maladie, vous devez suivre un régime. Tout d'abord, il doit être rempli de vitamines et de nutriments qui font partie de tout légume ou fruit frais.

De plus, il est important de supprimer du régime:

  • de l'alcool;
  • sel, assaisonnements (réduire considérablement le taux quotidien);
  • allergènes alimentaires;
  • aliments épicés, frits et trop gras.

Pendant la période de rémission, il n'y a pas d'exacerbations spéciales, mais vous devez toujours adhérer au régime hypocalorique approprié, dans lequel les aliments allergènes sont complètement absents. Pour réduire le stress excessif sur le tube digestif, il est recommandé de cuire à la vapeur, mijoter ou bouillir. A consommer en petites portions.

Prévoir

Dans le cas où le traitement débute à l'heure, et que le patient est sous la surveillance d'un médecin, le pronostic est rassurant. La maladie peut être traitée à un stade précoce. Sous forme modérée et sévère, le traitement est un peu plus compliqué et plus long, mais si toutes les recommandations des spécialistes sont suivies, les symptômes de la maladie disparaissent.

La vascularite sur les jambes est une pathologie qui peut affecter négativement le fonctionnement de tout le corps. Pour éviter que cela ne se produise, vous devez arrêter les premiers symptômes en temps opportun. Cela aidera à la nutrition diététique et à une méthode de traitement correctement sélectionnée..